Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Au tour de Sète

Au tour de Sète

Après sa première défaite contre Ajaccio, l’Arago devra livrer combat à chaque match pour aller chercher sa place en play-offs

Ligues Pro Arago de Sète

L'Arago de Sète lors de son premier match face à Ajaccio (photo Arago de Sète)


Le 22 octobre 2014

L’effectif :

Passeurs : Takaniko, Petrov – Attaque/recep : Puparth, Lamoise, Crabb, Mendez
Centraux : Senger, Koelewijn, Henry – Pointu : Raic – Libero : N.Rossard

Notre analyse :

Quart-de-finaliste la saison dernière, l’Arago ambitionne de faire au moins aussi bien cette année. La tâche s’annonce difficile vu la densité que propose le championnat de ligue A, mais on fait confiance aux Sétois pour ne rien lâcher et se battre comme ils en ont l’habitude.

Le club a rappelé un ancien de la maison en la personne de Tommy Senger. L’expérimenté central sera à coup sûr le patron du vestiaire et un des leaders vocaux de l’équipe. Il sera épaulé à son poste par Koelewijn et Henry, jeune central prometteur du CNVB.

En 4, le club a conservé Puparth et Lamoise auxquels viennent s’ajouter l’Americain Crabb et l’Argentin Mendez, deux joueurs de petite taille mais avec un gros jump. Il risque d’y avoir du spectacle au Barrou cette année ! Il est toutefois difficile de prévoir qui Patrick Duflos décidera de titulariser.

Le libéro sera le discret mais non moins efficace Nicolas Rossard, qui aura sûrement a cœur de montrer l’expérience acquise cet été au sein de l’équipe de France.

Pour combler le rôle de pointu, les Héraultais ont jeté leur dévolu sur Raic, un Croate gaucher de 2m03 qui évoluait en Grèce jusque-là. Enfin, pour la deuxième saison consécutive, c’est Takaniko qui aura la responsabilité de distiller le jeu de l’Arago et il sera à notre avis la clé de voûte de l’équipe.

Points forts : La profondeur de banc, le public, l’odeur et la fumée des merguez grillées dans la halle du Barrou.

Point faible : Un pointu peut-être moins tranchant que les autres équipes.

Joueur à suivre : Crabb

Joueur clé : Takaniko

Prono de la Rédac : Les play-offs risquent d’être difficiles à accrocher, entre 7 et 12.



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑