Accueil ▷ Actu ▷ justEval ▷ justEval J2F et J4M

justEval J2F et J4M

Ils se sont illustrés cette semaine


Le 4 novembre 2014

 

# La réponse automatique : Vous savez, celle que vous demandez à votre boîte mail de répondre automatiquement lorsque vous êtes en vacances « Je suis absent jusqu’au 32 octobre, veuillez contacter Jeannette au 12 si c’est urgent. »

Ce week-end, au moins dans le premier set, les Hiboux du Plessis-Robinson étaient encore à la période des vacances scolaires de la Toussaint. Un 25/10 en victimes dillettantistes du samedi soir. Get back to work, gentlemen.

 

# Les enragés : Ils ne lâchent rien.

Coup de chapeau à cette équipe d’Alès qui, menée 2-0 sur le taraflex de Nice n’a rien lâché pour revenir à 2 partout. Une remontée à l’envie, à la hargne, une grosse solidarité pour cette équipe privée de son pointu et qui a fait honneur à son maillot. On apprécie. Seul bémol à suivre…

 

# Où est Charley : Saurez-vous le trouver ?

Vu ! Charley Amsellem, le réceptionneur-attaquant d’Alès a fait moins de points que son passeur. Avec un bon 0/14 à l’attaque en 4 sets et demi, nous l’avons vu, il est près de la galère, là, derrière le drapeau SOS ! Un gros match dans l’intensité, peu de fautes mais malheureusement pour lui, peu de points.

 

# La Machine : Elle n’est pas là pour enfiler des perles.

Le retour de la Machine dans la justEval, pour une demoiselle qui risque d’être là souvent. Encore une fois, Juliann Faucette a fait parler la poudre. La jeune Américaine finit le match à 23 points à plus de 60% de réussite et 3 fautes, le tout en 3 sets. Sacrée pioche pour le RC Cannes !

 

# Le métronome : Il contrôle le tempo.

Comment ne pas souligner ses performances et sa régularité après 4 journées ! Jovica Simovski est le véritable métronome des Gaziers d’Ajaccio. Certes, ce n’est pas le plus haut de ce championnat, mais sa vitesse et sa puissance ont mis à mal bien des défenses !

 

# Le pompier de service :  – Allô bonsoir on aurait besoin d’éteindre un feu, s’il vous plaît ! – Mais vous avez atteint la bibliothèque municipale, monsieur.

Il y a des soirs comme ça où l’on n’a plus les joueurs qu’il faut sous la main. Blessés ou absents. Heureusement, certains joueurs ont conservé toute leur polyvalence grâce, notamment, aux tournois estivaux : Yannick Bazin nous l’a montré sur quelques points en rentrant à la pointe samedi soir. Jouage de louches et nougatine.

 

# La pagaie d’or : Le trophée décerné par Christian Karembeu et Antoine Kambouaré aux Calédoniens qui font le buzz.

Tel un Dikembe Mutombo des grands soirs Christian Fuahea (Nancy) a dit « Not in my house! » aux attaquants d’Orange avec 9 blocks en 3 sets.

Le Kanak de Lifou, Morten Kahlemue (Saint-Quentin), avait enfilé son costume de Mr Propre sur le parquet d’Avignon avec 8/8 à l’attaque et 4 blocks en 3 sets : propre.

Le Manpower de l’intérim réussi pour Faïpule Kolokilagi, le jeune pointu chaumontais a inscrit la bagatelle de 20 points malgré la défaite au tie-break.

Le couteau suisse du pacifique Jhon « Winchester » Wendt a lui rangé sa lame de central pour sortir la machette du pointu et permettre à Narbonne de remporter la mise.

 

# Movember :  Ça cravache pour avoir la plus belle moustache en ce moment, onzième mois oblige. Durant tout le mois de novembre, justVolley vous relaiera les plus belles bacchantes du championnat pour soutenir à sa manière cette fondation qui oeuvre pour la santé masculine.

Donc pour commencer : Brett Dailey (Ajaccio), Daniel Mc Donnel (Tours) et Markus Steuerwald (Paris).



À découvrir en vidéo


En haut ↑