Accueil ▷ Actu ▷ justEval ▷ La justEval : J4F et J6M

La justEval : J4F et J6M

Ils se sont illustrés cette semaine


Le 18 novembre 2014

 

# Efficacitus : Plus efficace que le Baygon sur les moustiques !

Parce que c’est à noter, nous vous parlerons du Paris Volley qui a affolé les compteurs avec 68% de réussite offensive (plus de 2 attaques sur 3 converties).

Mais mieux que Paris, les Nantaises frisent les 80%. Impressionnant !!

 

# La Machine : Comme son nom l’indique, pas d’état d’âme, et encore moins là pour triller les lentilles ou poser du lino.

Encore une fois, Nikola Gjorgiev a été redoutable avec 25 points à plus de 75%. Difficile à arrêter le garçon.

 

# Le récidiviste : Il revient encore…

Comme à la dernière journée, le Nantais Ales Holubec a une nouvelle fois sorti la boîte à blocks. Compteur bloqué à 8.

 

# La tour de contrôle : Celle-là, elle fait pas atterrir les avions.

Franck Lafitte (central, Montpellier) a fait parler la poudre face à son ancien club de Toulouse : 17 points, 7/7 à l’attaque, 8 blocks et 2 aces. L’international français n’a pas fait rigoler.

Pas drôle non plus pour le Hainaut, Angie Bland (centrale, Nantes) a préféré inscrire 18 points dont 13 à l’attaque (85%), 2 blocks et 5 aces.

 

# Le Chabala : Ce geste de handballeur où le gardien se prend souvent le ballon sur le sommet du crâne.

Ce week-end, c’est Bandiougou Traore qui, lors d’une réception a priori anodine, s’est pris pour un gardien de handball, en enlevant au dernier moment ses mains pour prendre le ballon sur la tête. Bougie !

 

# Le Superman : Le mec qui arrive de nulle part et qui fait gagner.

Honneur à Robin Tosatto (13 points dans la victoire 3-0 à Narbonne) et surtout à Romain Tual, l’entraîneur de l’équipe réserve de Saint-Nazaire (première du classement de N2 et qui a concédé sa première défaite ce week-end… coïncidence ?), qui a prêté son réceptionneur-attaquant à l’équipe pro pour lui permettre de glaner quelques points ! C’est beau l’esprit club.

 

# Les points champêtres : Il arrive, fatigue faisant, que quelques points soient, comment dire, plus difficiles à gérer.

La fin de match était tendue entre Nantes et Beauvais. Un tie-break âprement disputé, et deux actions coup sur coup particulières, avec un magnifique « soutien-bougie », une défense magique à un bras, et quelques passes mal ajustées… la preuve en images.


justEval – tie-break Nantes Beauvais par justvolley

# Movember : La rubrique continue !

Cette semaine, Yannick Bazin (Tours) et Dustin Watten (Ajaccio).

 

 



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑