Accueil ▷ Mag ▷ Reportage ▷ Le Catalans VBC, un tournoi, un club, une institution

Le Catalans VBC, un tournoi, un club, une institution

Marseille. À quelques centaines de mètres du vieux port, gît un petit coin de volleyeurs, rendu célèbre par son tournoi du 14 juillet, le club des Catalans…


Le 9 juillet 2015

 

Le doux bruit des vagues, un ciel bleu azur, une pointe de mistral, un accent inimitable et des cagoles à la peau cramée : bienvenue aux Catalans. Une plage en plein cœur de Marseille qui accueille depuis plus de 65 ans les adhérents du Catalan Volley-Ball Club (CVBC), dans cet endroit qui mêle cigales, mouettes, et terrains de beach volley.

Les Catalans, c’est un peu comme un tableau de la Provence, on peut tout y retrouver : mer, soleil, vent de tous les diables, autobronzant, belote et grandes phrases. Si vous avez entendu parler du traditionnel tournoi du 14 juillet qui a vu – et voit encore – depuis plus de 60 ans évoluer les meilleurs joueurs de volley-ball français, il est temps de connaître ce club de beach volley, cette famille, qui se retrouve tout au long de l’année sur les deux terrains du bord de mer, pour beacher… mais à leur manière.

Un brin d’histoire ne fait jamais de mal

« Le club des Catalans ? C’est une institution » nous confie fièrement le Taureau. Effectivement, l’association a été créée en 1949 par quelques nageurs du Cercle des Nageurs de Marseille – voisins de la plage – qui ont d’abord installé un premier filet. Petit à petit, le club s’est structuré pour gérer, en 2015, 200 adhérents.

En 1994, le CVBC organisait les premiers championnats de France de beach volley où se sont imposées les paires Burlas/Bouvier chez les hommes et Prawerman/Feumi Jantou chez les femmes.

La beauté de ce lieu, c’est qu’il mêle tous les âges et tous les niveaux. Du jeune loup au vétéran, en passant par la star du beach, il s’y cultive une tradition de transmission de jeu où les plus vieux apprennent aux plus jeunes. Ainsi, depuis les années 2000, le club a créé une école de beach volley pour les enfants le mercredi, et pour les adultes le samedi après-midi tout en favorisant les actions en faveur des classes de collège en difficultés (classes de réinsertion) qui utilisent les installations.

Un jeu atypique

Si Marseille est une ville atypique, il n’en est pas moins du jeu pratiqué sur sa plage. À commencer par les ballons. Loin des traditionnels Wilson en mousse, on privilégie les bons vieux Molten de salle des années 90, grisés par le temps et gonflés comme il se doit.

Ici, pas de gagne, tu montes ton équipe pendant la partie courante. Un serveur unique, le terrain côté Ouest a le service d’office, et les matches sont en 30 points depuis quelques années, le club ayant passé le cap des 15 points à l’ancienne.

Mais ça se joue comment au fait ? C’est là que ça se corse… Traditionnellement, aux Catalans, on joue à 3 : le passeur (jusqu’ici tout va bien),  l’arrière, assimilable à un libéro, et le balai, posté en 4 qui attaque 100% des ballons. Si l’on traduit ça en langage courant : il y en a un qui fait des passes, un qui galope, et un qui met des « chiches », enfin, comme il le peut étant donné le sable mou et le filet à 2m50… De quoi cracher un poumon pour les non-initiés !

Du haut de la barrière

La barrière, c’est le lieu privilégié des spectateurs fidèles et omniprésents. Passants et supporters peuvent assister à des parties quotidiennes endiablées, des tournois mixtes, et des tournois inter-générations qui ont lieu sur cette place forte du CVBC.

Mais c’est  aussi l’endroit idéal pour assister au fameux tournoi du 14 juillet, véritable fleuron du club qui fait la fierté et le bonheur de ses membres.

Jean CASTELLI, secrétaire général nous raconte : « Dès la création du club, les dirigeants ont souhaité organiser en juillet une compétition sur la plage. Le CVBC participait à l’origine au Championnat de France en salle, bien qu’il s’entraînait sur le sable ! Depuis, traditionnellement avec des hauts et des bas, tous les 14 juillet ce tournoi a eu lieu.

De nos jours il se déroule sur 3 jours avec à la fois une ambiance ludique et conviviale mais également avec une professionnalisation de la partie sportive. »

Avec un budget atteignant les 70k€ aujourd’hui, le tournoi des Catalans intègre depuis 11 années maintenant un tableau féminin et regroupe tout le gratin du volley-ball français. De Alain FABIANI à la famille TILLIE (père et fils), en passant par Christian PENIGAUD, Edouard ROWLANDSON, Jenia GREBENNIKOV, Yoann JAUMEL, Victoria RAVVA ou Anabelle PRAWERMAN, de nombreux internationaux ont foulé le sable des Catalans. De quoi nous mettre en haleine quant à cette édition 2015 sur laquelle nous reviendrons.

 

Ils sont nés sur le sable des Catalans

Véritable pépinière de joueurs, plusieurs champions de France de beach et internationaux ont débuté tout jeunes le volley au sein du club, en voici quelques exemples :

  • Marion CASTELLI : Vice-championne du monde Junior de Beach, Championne de France Beach, 9ème européenne Sénior Beach
  • Yannick SALVETTI : Plusieurs fois champion de France de Beach, En course pour la qualification Olympique 2016
  • Guilhem DELOFEU : Plusieurs fois champion de France Beach
  • Benoit UGUET : Plusieurs fois champion de France Beach

Pour en savoir plus

Retrouvez toutes les infos sur le club des Catalans sur leur site internet, et sur leur page Facebook.



À découvrir en vidéo


En haut ↑