Accueil ▷ Chronique ▷ justVelu ▷ Le top 10 des raisons du départ de Yoann Jaumel

Le top 10 des raisons du départ de Yoann Jaumel

Yoann Jaumel ne fera pas partie de l’effectif des Bleus pour les prochains championnats d’Europe à Turin, en Italie. Nous nous sommes donc demandés pourquoi… 


Le 13 septembre 2015

 

Au sortir de deux beaux matches amicaux contre le Brésil, notre (on dit toujours « notre » quand ça joue bien) équipe de France de volley-ball a intégré un nouveau visage. Pas si nouveau que ça d’ailleurs puisque Pierre Pujol a longtemps été le passeur des Bleus.

Alors, sans vouloir remettre en cause les capacités de « la Puje », comme on le nomme dans le jargon, nous avons voulu en savoir plus sur le pourquoi du départ de Yoann Jaumel.

Loin des explications de l’intéressé livrées à la Nouvelle République il y a quelques temps, loin des raisons données par Laurent Tillie trop classiques à notre goût, nous avons tenu à imaginer nos propres raisons de son départ.

  1. Parce qu’il a perdu en finale de Pornichet

Raison la plus probable d’ailleurs. De source presque sûre, Laurent Tillie aurait envoyé un drone pour suivre la finale en direct. Avec du recul, on comprend mieux pourquoi il arrache le filet après la balle de match perdue contre la triplette Riblet-Corre-Riblet.

  1. Parce qu’il y a un quota de gauchers à respecter en équipe de France

À la suite des nouvelles préconisations du gourou de l’entraînement surmédaillé José Passéssui, Laurent Tillie a voulu se mettre au pas en ne conservant qu’un seul gaucher sur son effectif : il a choisi Lyneel.

  1. Parce qu’il faisait trop de secondes louches à l’entrainement

On a ouï dire que les attaquants se sont plaints de ne jamais voir un ballon sur bonne récep ou relance. Alors que lui prétextait simplement qu’il fallait bien qu’il entretienne le coup le plus fort de sa palette.

  1. Parce qu’il chante horriblement la Marseillaise

Kévin Tillie et Earvin Ngapeth, ses voisins protocolaires, n’en pouvaient plus. Trois mois à écouter Yoann vociférer l’hymne national en mode Castafiore, c’était trop. Il a donc été envoyé en cours intensifs à la Star Ac’ avant de réintégrer l’effectif.

  1. Parce que Pascal Foussard voulait plus de monde aux entraînements à Grenon

Avec une majorité de son effectif en sélection nationale, on comprend le Manager de Tours (et de l’équipe de France). Et puis comme ça, Cannes n’a plus son premier passeur pour se préparer !

  1. Parce qu’il veut rester sur une victoire

Même si on espère fort que les Bleus marchent sur l’Europe, se retirer en grand prince avec une victoire en Ligue Mondiale, la seule en compétition internationale d’une EDF sénior, ça n’a pas de prix !

  1. Parce que son niveau de jeu a baissé

Ok, il a apporté pendant la Ligue Mondiale mais là, son niveau de jeu a indéniablement baissé… Il n’a fini que « meilleur passeur » du tournoi Wagner et pas MVP. Yoann, on t’avait prévenu !

  1. Parce qu’il était trop fort au 7 et demi

À la demande du reste des joueurs et du staff de l’équipe de France, tous endettés vis-à-vis de Yoann, un complot s’est fomenté pour qu’il arrête de prendre leur argent et qu’il soit remplacé par un novice. Pierre sera-t-il moins bon ?

  1. Parce que sa copine voulait le voir davantage

C’est simple : elle a appelé Laurent, en lui disant de ne pas divulguer le secret, et lui a demandé s’il pouvait inventer une excuse bidon pour le voir un peu plus. Chose faite ! Yoann, tu sais à qui t’en prendre…

  1. Parce qu’il volait le gel douche des autres joueurs

Vous savez, celui qui vous demande s’il ne peut pas vous en prendre un peu. La première fois, vous dites oui, la deuxième fois, ça passe encore, mais la troisième fois vous n’en pouvez plus. Bon, là, c’était tous les jours, d’où le mécontentement d’un des joueurs, dont on taira le nom, qui l’a signalé au sélectionneur. La sentence fut appliquée dès le lendemain.



À découvrir en vidéo


En haut ↑