Accueil ▷ Actu ▷ Eq. de France ▷ Les Bleus en Asie : les chiffres

Les Bleus en Asie : les chiffres

Retour en quelques chiffres sur la tournée asiatique de l’équipe de France.

Eq. de France Ligue Mondiale Volley-ball 2015 - France vs Japon

Crédit Photo : FIVB


Le 8 juin 2015

L’équipe de France masculine de volley a achevé sa tournée asiatique d’une main de maître dans cette Ligue Mondiale 2015. Mais avant de faire nos adieux définitifs à la région du soleil levant, voici un bref retour en chiffre des premiers matches des Bleus.


1

Comme le nombre de sets perdus par l’équipe de France en 4 rencontres autour de la mer du Japon…

… c’est aussi le classement de Kévin Le Roux au palmarès des meilleurs bloqueurs du Groupe 2 : avec 14 blocks en 4 matches, soit plus d’un block par set, il domine largement les débats du plus gros metteur de grolles groupes 1 et 2 confondus.

… et c’est encore la position de Jenia Grebennikov au classement des meilleurs réceptionneurs. 36 réceps excellentes pour une seule faute sur 59 au total, il est certes celui qui a touché le moins de gonfles du Top 20, mais il table comme toujours sur la qualité !


3

Place occupée par Antonin Rouzier au classement des meilleurs serveurs du Groupe 2. Sept aces en quatre rencontres, soit plus d’un ace tous les deux sets. Il est talonné de près par le nouveau passeur de Poitiers (prochaine destination des Bleus), en la personne du Hollandais Abdel-Aziz Nimir. Tapi en embuscade, Earvin Ngapeth, 5ème, est toujours présent.


8

Nombre de points d’avance de la France sur la République Tchèque, dauphin et prochain adversaire des Bleus dans le groupe D…

… mais aussi le nombre de points marqués par Julien Lyneel pour sa première titularisation avec l’équipe de France depuis sa blessure.


69

Si l’on passe outre les blagues pas très propres que vous avez tous (et toutes) en tête, c’est avant tout le nombre de minutes passées par les Bleus sur le terrain nippon lors de leur deuxième confrontation. C’est bien moins que le temps de cuisson d’un ragoût, bien plus que la moyenne mensuelle accordée au volley-ball sur les chaînes TV, mais ça doit correspondre à la durée d’un épisode de Game of Thrones, génériques compris.


77

Soit la balance positive de points marqués par la France dans ses 4 rencontres. Pour ceux qui n’ont rien compris à cette première phrase, cela signifie que l’équipe de France a marqué 77 points de plus qu’elle n’en a encaissé. Pour ceux qui n’ont toujours rien compris, là, on ne peut plus rien faire pour vous.


100

Comme le pourcentage de victoires sur cette tournée, 4 en 4 rencontres, mais également le nombre de points pris par rapport au nombre de points possibles (12/12). Un rapport mathématiquement égal à la dérivée de x, à la factorielle de 0, au logarithme népérien de e, à la limite quand x tend vers l’infini de 1 – 1/x, ou à un cochon divisé par le même cochon. En bref, du 100%, et un moyen pour nous d’étaler nos 3 connaissances en mathématiques.


20 336

Soit la distance (en km) à vol d’oiseau, parcourue par l’équipe de France en deux semaines pour disputer ses 6 premières rencontres de Ligue Mondiale. Une distance correspondant à un peu plus de la moitié de la circonférence de la Terre, à deux fois celle de la lune, à un cycle de vidange ou à la durée de vie d’une bonne mobylette.


La tournée des Bleus débarque enfin en France, à Poitiers le 12 juin puis à Tourcoing le 14 juin. Retrouvez le calendrier de l’équipe de France sur JustVolley, et réservez vos places pour assister à ces évènements !



À découvrir en vidéo


En haut ↑