Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue A – 10ème journée : Et de 10 pour Cannes

Ligue A – 10ème journée : Et de 10 pour Cannes

Cannes et Paris confirment. Tourcoing et Nantes s’enfoncent

Ligues Pro

Et de 10 pour Cannes (Photo AS Cannes)


Le 11 décembre 2014

Le récap’ de la journée

Lancés comme des frelons

Le derby de l’Hérault.
Quelques kilomètres d’écart, et une rivalité inversement proportionnelle. Montpellier, toujours sans Le Goff, accueille Sète, son plus grand rival. Mais Sète est en confiance, et plus solide sur les fins de set. Nico Rossard, omniprésent en défense et au soutien, permet aux siens de contre-attaquer, jeu dans lequel Raic (24 points) excelle.

Pour la faire courte, dans un match tendu (derby oblige) mais pas passionnant, Sète a été plus stable en réception et plus serein sur les fins de set. L’Arago confirme une 6ème victoire de rang. À Montpellier, c’est la crise : pas un seul set gagné en 4 matches. Affaire à suivre contre Tourcoing…

 

Lyon enchaîne.
Surprise, surprise. Guilhermo Falasca est de retour… au centre ! Orestes Miraglia blessé (épaule) jusqu’à mi-janvier, l’Espagnol vient prêter main forte à un collectif narbonnais chamboulé. Collectif qui voit également la première apparition Djordjevic sur les parquets français. Le Slovène est venu pallier le départ de Dejno pour « raisons personnelles » (on adore !).

Pour les surprises, ce sera tout. Pas grand chose à dire : Narbonne a souffert en récep et Lyon poursuit sur sa dynamique après avoir tombé Tours, Ajaccio et Nantes. Un seul set concédé en 4 rencontres. Notre consolation dans ce match, Lyon a enfin aligné un Français titulaire, Quentin Jouffroy (youpi !).

Côté narbonnais on prépare déjà le déplacement à Ajaccio et la réception de Tours. Ça pique rien que d’en parler !

 

Paris sans bruit.
Sans bruit, Paris était revenu à une longueur de Cannes mardi soir. Sans bruit, Paris confortait sa deuxième place au championnat. Et sans bruit, Paris a stoppé la série de trois victoires consécutives d’un BOUC à la situation financière délicate.

Encore un match où le rapport service/récep a été déterminant. Beauvais a fait trop de fautes pour pouvoir l’emporter et les « enflammades » de Depestele n’ont rien arrangé. D’autant plus qu’en face Ardo Kreek avait décidé de fermer la maison. Paris a contrôlé. Paris a gagné.

 

Nantes – Cannes.
Difficulté à garder les yeux ouverts, tête qui oscille, voix qui deviennent trouble… c’est grave Docteur ? Je reconnais ces symptômes. Vous êtes en train de regarder un match de Nantes !

Les supporteurs nantais (s’il en reste) doivent avoir des difficultés à trouver le chemin du gymnase. Quelle tristesse ! Doit-on vraiment en parler ? Nous nous consolerons en disant que Cannes avale tout sur son passage dans le sillage d’un Castard une nouvelle fois efficace (19 points).

Nantes subit sa 4ème défaite de suite et compte toujours un match d’avance.

En mode alternatif

En bas du classement.
Chaumont, en difficulté, recevait Tourcoing, en très grande difficulté. Un match qui sentait la Ligue B, voire la R1 par moments. Beaucoup d’enjeu, car pas beaucoup de points. Ceci expliquant peut-être cela.

Bref, on a cru en ce premier set où Tourcoing semblait lancé sur sa performance face à Paris. Les Télémistes parvenaient à lire le jeu passeur chaumontais (60% sur Wounembaina, comme depuis le début de saison), et bouclaient cette première manche 23-25.

La suite ? Un niveau de jeu moyen, une domination de Chaumont et de très bonnes rentrées de Quentin Rossard. Un match de bas de classement qui fait du bien aux Haut-Marnais et qui enfonce un peu plus Tourcoing. On voit difficilement comment les Nordistes pourraient remonter à la surface, sauf recrutement de Kurek, Zaytzev ou Musersky, mais là, faut casser la tire-lire.
À noter, les 22 points de Kolokilagi qui a répondu présent dans ce match important pour Chaumont.

 

Toulouse se relance.
Après sa défaite à Sète, Toulouse se relance face à Saint-Nazaire. Peu de suspens dans ce match où Toulouse a dominé le service/récep avec un système de jeu particulier : Thibault Rossard et Miroslav Gradinarov alternant au poste de pointu, le premier, opposé au passeur, prenant régulièrement la réception permettant ainsi d’éviter les swings-manchette du deuxième.

Deux gros duels dans cette partie, loin dans les hauteurs : Vesely (2m06) vs Radtke (2m) au centre, et Gradinarov (2m04) vs Jimenez (2m) à l’aile. Un duel de rageux et de chambreurs pour les premiers, où les passeurs ont aussi joué le jeu (merci !). Un duel dans la stratosphère pour les deuxièmes où l’on a même aperçu des bouts de givre sur les nez ! On se console comme on peut…

Mis à part ça, les Spacer’s ont dominé, Saitta a distillé dans tous les sens (preuve sur les stats). 11 blocks et 9 aces pour Toulouse, Saint-Nazaire ne trouve pas les solutions et finit par prendre une fessée dans le 3ème (25-12). C’était aussi l’anniversaire de Fred Barais, qui, en guise de cadeau, s’est offert une blessure à 24-12 dans le dernier set.

Le retour du justMatch

Tours qui aligne enfin l’équipe que l’on attendait depuis le début de la saison, Ajaccio en pleine bourre, un duel de bouchers à la pointe, on allait se la régaler ! Mais ça pendait au nez des Ajacciens… Simovski peut aussi avoir un jour sans.

Pourtant, les Corses auraient pu remporter ce premier set si déterminant ! Ajaccio avait 3 points d’avance à l’approche du money-time, mais Konecny au service puis en défense et enfin à l’attaque remet Tours dans le rang. Simovski, moins efficace qu’à l’habitude, se fait ralentir des ballons. Tours en profite et passe devant : 26-24.

La suite était alors prévisible, Ajaccio lâche un peu, et Tours reste solide en fin de set. Konecny gagne son duel sur son homologue macédonien, et l’entrée de Bratoev sur Lavagne dans le 3ème n’aura pas apporté les solutions offensives espérées par le coach corse.

Tours s’impose 3-0. Grenon respire à nouveau. Le TVB sera de repos ce week-end (match déjà joué contre Nantes) tandis qu’Ajaccio recevra Narbonne.

Le résultat des courses

Les résultats.

DomicileScoreExtérieurStats
Sète0-0RennesStats  Stats
Tours0-0NarbonneStats  Stats
Nantes Rezé0-0NiceStats  Stats
Poitiers0-0MontpellierStats  Stats
AS Cannes0-0TourcoingStats  Stats
Chaumont0-0AjaccioStats  Stats

Le classement.

#ÉquipePtsMJGP
1Sète0000
2AS Cannes0000
3Chaumont0000
4Ajaccio0000
5Montpellier0000
6Nantes Rezé0000
7Narbonne0000
8Nice0000
9Rennes0000
10Tourcoing0000
11Toulouse0000
12Poitiers0000
13Tours0000



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑