Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue A – 11ème journée : Tourcoing, enfin !

Ligue A – 11ème journée : Tourcoing, enfin !

Pas vraiment de surprise ce week-end en Ligue A, la logique « volley » a été respectée. Montpellier poursuit sa descente aux enfers, et Cannes gagne encore et encore

Ligues Pro Tourcoing Volley-ball

Prmière victoire du TLM (Photo TLM)


Le 15 décembre 2014

Le récap’ de la journée

Le match de Mathusalem.
Le match Tours – Nantes s’étant joué il y a plus d’un mois, autant vous dire que nous ne nous en souvenons plus (allitération en n et tongue-twister, +2). Quoi qu’il en soit, c’est un résultat qui n’arrange personne, chaque équipe ayant besoin d’un maximum de points : Tours pour rester au contact du groupe de tête, et Nantes pour sortir de la zone rouge.

Toulouse en mode « pop-corn ».
L’ombre d’un instant nous y avons cru… Nous avons cru que Toulouse pourrait renverser une équipe de Cannes encore invaincue cette saison (ça commence d’ailleurs à devenir fatigant). Mais que nenni ! Cannes n’est pas leader pour rien, et Toulouse, à l’image de son match contre Sète, a encore une fois sauté.

Dans le fil du match, Cannes se met assez rapidement à l’abri dans les deux premières manches, et gère son avance en bon père de famille, tandis que les Spacer’s peinent à recoller. Au retour de la pause, Toulouse change de dispositif et bascule le Bulgare Gradinarov à la pointe et Zago à l’aile, reléguant ainsi sur le banc un Thibault Rossard pas en réussite. Coaching payant : 2-1. Toulouse continue alors sur sa lancée pour mener 17-13. Puis c’est la débandade. Un 9-0 sur les services flottants de Pierre Pujol et Cannes passe devant 22-17. Vous aurez compris la suite : Cannes tient sa 11ème victoire en 11 matches et ira à Chaumont le week-end prochain pour continuer de marcher sur la Ligue A.

Trop de fautes pour Narbonne.
Nous aurions pu faire court concernant cette rencontre. Pas qu’il n’y ait pas grand chose à dire, à commencer par Falasca une nouvelle fois central et meilleur contreur de la partie (4), mais il y a des statistiques qui ne trompent pas.

Comme nous l’avons lu et entendu : « Narbonne a bien joué », « Narbonne aurait pu »… Effectivement, ce n’était pas le plus grand match d’Ajaccio : Bratoev a eu plus de ballons que Simovski, et la réception corse n’était pas à son apogée. OK, l’entrée de Lacassie dans le deuxième set a fait aussi la différence. Mais 21 fautes de services dans un match en 3 sets ! Difficile de gagner dans ces conditions, d’autant plus que ce n’est pas la première fois cette saison. Bref, Ajaccio a remis son block/def en place, limité les fautes, et 3-0 en 1h21.

Lyon tombe contre Chaumont.
Un résultat difficile à pronostiquer. Lyon était irrésistible et restait sur 4 victoires consécutives, tandis que Chaumont peinait à trouver son rythme. Mais toutes les séries ont une fin. Et si ce match ressemblait statistiquement à un 2×2, Van Lankvelt (20 points) / Nikolov (30 points) contre la paire chaumontaise Wounembaina (15 points) / Kolokilagi (28 points), ce fut surtout une partie tout du moins bizarre. Chaque équipe a eu l’occasion de prendre le large, mais chaque équipe s’est aussi fait remonter. Lyon gagne le premier set après avoir été mené 2-8, puis le schéma s’inverse dans le 4ème et dans le tie-break où les locaux s’inclinent 15-17 après avoir mené 7-3. Bref, à ne rien y comprendre. Seule certitude, Lyon prend un point et stoppe sa série de victoires, alors que Chaumont se donne de l’air avant de recevoir Cannes.

L’infirmerie de Saint-Nazaire.
À croire que les infirmières de Saint-Nazaire sont irrésistibles… Bauer (ménisque) n’a toujours pas mis un pied sur le parquet, Ereu (ménisque aussi) encore absent, et Barais s’est fracturé la main dans une action inutile pour tenter d’accrocher un treizième point dans le dernier set contre Toulouse qui en avait déjà 24. Le sort s’acharne. Pour couronner le tout, Saint-Nazaire reçoit Paris.

Comme prévu, un bon 0-3 en 1h12 où les Nazairiens n’ont existé que dans la première manche. Malheureusement pour eux, Kreek et Gjorgiev avaient décidé de remettre les pendules à l’heure à grands coups de services et de catoles en poste 2. Bref, ça a au moins été l’occasion pour les les frères Steueurwald de parler un peu famille, même si l’aîné devait être à cours de souffle de courir après les réceps. Rien de très haletant donc, si ce n’est cette belle intervention de Roger sur la pointure de Jimenez. Souhaitons la bienvenue à ce nouveau de commentateurs ! (D’ailleurs, si tous les clubs pouvaient faire l’effort de placer une ou plusieurs personnes éclairées au poste de commentateur, ça rendrait les retransmissions vidéo moins ternes. À bon entendeur !)


J11 – Saint-Nazaire – Paris – Merci Roger ! par justvolley

Ça a chauffé au Barrou.
On attendait beaucoup de ce match et du duel de gauchers à la pointe qui s’annonçait fracassant. On a malheureusement été bien loin de la boucherie espérée. On s’est donc rabattus sur du classique : Frank Depestele. Comme chaque match, un florilège de passes, phrases et autres briscardises. Il aura toutefois mis son central Keller sur orbite (16 points), qui a fait très mal à la défense sétoise.

Un match équilibré qui aurait pu basculer dans un camp ou dans l’autre jusqu’à ce moment du tie-break : 7-9, Pupart au service. La réception beauvaisienne vacille et Mendez marque son retour direct. Mais le second siffle, Duflos explose et récolte un carton rouge. 7-11. Au revoir et merci ! Sète lâche le tie-break, et par la même occasion sa série de 6 victoires consécutives avant d’aller défier Paris.

Le justMatch

Tourcoing – Montpellier.
D’accord, sur le papier, c’est loin de faire rêver. Les plus méchants d’entre vous pourraient comparer cette affiche à un Caen – Evian-Thonon-Gaillard ou un Hull City – Crystal Palace pour les fans de foot anglais. Mais c’est notre justMatch du week-end. Pas pour le niveau de jeu, rassurez-vous, mais c’est la première victoire de Tourcoing !!

Que c’est dur pour Montpellier, qui croyait certainement avoir vaincu le signe indien en remportant enfin un set en cinq rencontres. Mais les hommes de Loïc Le Marrec, toujours orphelins de Le Goff s’enlisent petit à petit ! Un manque de confiance criant, surtout sur les fins de set où les attaques sont moins percutantes, et les fautes se multiplient. N’enlevons pas cependant ce qui revient de droit au TLM : un match propre et solide. Les Tourquennois ont su dompter leur adversaire du jour, certainement boostés par leur point pris la semaine dernière à Paris, mais aussi par le retour de blessure de Campos qui aura bien aidé le collectif nordiste a se remettre sur les rails après la perte de la seconde manche. Le dernier point en images.


J11 – Tourcoing – Montpellier – Balle de Match… par justvolley

Tourcoing engrange trois précieux points et défiera Nantes le week-end prochain avec la possibilité de revenir à hauteur. Chaud !!

Le résultat des courses

Résultats.

DomicileScoreExtérieurStats
Chaumont3-2NiceStats  Stats
Tours3-2ToulouseStats  Stats
Rennes1-3AjaccioStats  Stats
Poitiers2-3MontpellierStats  Stats
Sète3-0Nantes RezéStats  Stats
Tourcoing1-3ParisStats  Stats

Classement.

#ÉquipePtsMJGP
1Chaumont3013103
2Paris3013103
3Tours261394
4Poitiers261394
5Tourcoing241385
6Montpellier231376
7Ajaccio191376
8Sète151358
9Nice131349
10Nantes Rezé121349
11Rennes913310
12Toulouse713211


À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑