Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue B – 11ème journée : Et de 6 pour Poitiers

Ligue B – 11ème journée : Et de 6 pour Poitiers

Nancy reprend la tête, Poitiers revient au contact et ça se resserre en bas de classement


Le 15 décembre 2014

Le récap’ de la journée

Le second Nancy recevait la lanterne rouge Calais, et le moins que l’on puisse dire c’est que la logique fut respectée. Les joueurs de Maxéville n’ont pas eu besoin de forcer leur talent pour venir à bout d’un Calais totalement dépassé. Comme souvent c’est le secteur service/récep qui a fait la différence et à ce petit jeu, les locaux ont, comme souvent cette saison, dominé leurs adversaires du soir. Une victoire 3/0 qui leur permet de reprendre le leadership du championnat.

Fin de disette pour le Plessis.
Nice rendait visite dans les Hauts-de-Seine au Plessis Robinson pour un duel d’éclopés. Ristic côté nicois et Bleuze côté robinsonnais manquaient à l’appel. Après un premier set solide remporté 23/25, les partenaire d’un Nenchev toujours en délicatesse avec son épaule s’écroulaient totalement. Une grosse panne « d’éreq » au service avec 17 fautes dans ce secteur de jeu et une mécanique qui s’enraye. Il n’en fallait pas moins aux Hiboux pour dérouler leur volley avec le retour en forme de Guillaume Marion après de nombreuses blessures. Le Plessis se donne de l’air avec une précieuse victoire 3/1 tandis que Nice fait du sur place au classement.

Le choc de cette onzième journée.
Alès, le leader, rendait visite au troisième, Poitiers, dans son antre de Lawson Body. Un premier set accroché où les deux équipes ont eu leur chance, mais c’est Poitiers qui conclut la manche.

À partir de là, les Dragons du Poitou vont nous offrir un récital de volley. Bien menés par un Halilovic retrouvé, les joueurs de la Vienne prouvent qu’il faudra bien compter avec eux pour jouer les premiers rôles cette saison. Côté cévenol, le duo Bartik – Prevel n’a rien pu faire et l’entrée de « Glorious Georges » aka Kukhar n’y changera rien. Victoire 3/0 des locaux qui consolident leur place sur le podium.

Avignon malade accueillait Cambrai en pleine forme.
Les Vauclusiens, privés de Walter et Tranchot (épaule), savaient que la tâche s’annonçait difficile. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle le fut ! Clairement en manque de solution offensive, l’AVB s’est fait manger tout cru par sont adversaire du soir. Comme à son habitude, Cambrai impose sa densité physique au contre avec un différentiel de 12 blocks à 4. Une victoire 0/3 qui place les Nordistes a la quatrième place, en tête de la meute de poursuivants.

Deux équipes en forme s’affrontaient samedi soir : Harnes avait l’occasion de garder le contact avec la tête tandis qu’Orange pouvait continuer sa série et se replacer dans le haut de tableau. Les visiteurs, emmenés par les « Ukranian Slashers« , à savoir Tupchii et Klyamar, se sont occupés de régler la note. Un 0/3 surprenant pour une équipe d’Harnes souvent difficile à manœuvrer à domicile.

Un duel déséquilibré à Colette Besson entre Rennes et Asnières qui restait sur 8 défaites de rang.
Il n’en fut rien. Les Franciliens ont pu profiter d’une pointe en délicatesse côté breton, Miseikis n’étant pas encore dans le rythme. On voyait pourtant les hommes de Matijasevic se diriger vers un succès 3/1 mais à 19/18, panne de réception. Trois aces d’Attié plus tard, on était au tie-break. Un tie-break à l’euphorie qu’Asnières maîtrisa de bout en bout sous l’impulsion du central américain Amberg (19 pts). Une victoire qui fait du bien d’un côté et encore un coup d’arrêt pour les Rennais.

Saint-Quentin pour clôturer.
En clôture de cette onzième journée, Saint-Quentin recevait Martigues. Un duel entre deux équipes qui se suivent au classement. Les Picards ont entamé le match tambour battant sous l’impulsion de la brigade du Pacifique Tuifua – Kahlemue. Rapidement menés 2/0, Les Martégaux haussèrent le ton sous l’impulsion du « Colonel » Coloras, hauteur de 21 points en trois sets. Au finale, les locaux font respecter la logique à domicile au terme d’un tie-break houleux qui ne manquait pas de testostérone. Quatrième défaite de rang pour les Provençaux qui devront réagir face au leader Nancy. De son côté, Saint-Quentin prend des points précieux dans l’objectif du maintien.

Le résultat des courses

Résultats.

DomicileScoreExtérieurStats
AS Cannes0-0LyonStats  Stats
Plessis-Robinson0-0CambraiStats  Stats
Nancy0-0NarbonneStats  Stats
Avignon0-0OrangeStats  Stats
St-Quentin0-0St-NazaireStats  Stats

Classement.

#ÉquipePtsMJGP
1AS Cannes251082
2Narbonne201073
3Cambrai201073
4Lyon161055
5St-Nazaire141055
6Plessis-Robinson141055
7Nancy111046
8Avignon111037
9Orange101037
10St-Quentin91037


À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑