Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue B – J8 : Nancy chute, Alès en profite

Ligue B – J8 : Nancy chute, Alès en profite

Nancy tombe à la maison contre Poitiers, Alès reprend la tête du championnat, et Calais s’enfonce en queue de classement

Ligues Pro Ales-Martigues

Ligue B, 8ème journée. Alès s'impose 3-1 contre Martigues et prend la tête du classement


Le 1 décembre 2014

Le récap de la journée

Chez les favoris

Nice recevait Orange pour ouvrir le bal de cette de 8ème journée. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce fut un gros match. Orange se régale dans les deux premiers sets, un block-défense en place et un pointu qui tire à vue, les Vauclusiens déroulent. Piqués au vif, les Aiglons, qui jusqu’ici faisaient plutôt figure de moineaux, réagissent après la pause dans le sillage du duo Ristic-Mitrovic pour arracher un tie-break savoureux. Un tie-break où il fallait avoir les « valseuses » bien accrochées.

Mené 11-9, Orange, au gré d’une série impressionnante, vire en tête 11-14. Et là, c’est le drame… Un side laborieux des Niçois, puis un ace de mammouth de Nenchev, suivi d’un service roulé-câblé, œuf/jambon/fromage : 14-14. Les coéquipiers d’un Tupchii intenable (33points) réussissent à obtenir une nouvelle balle de match à 15-14 et sur un bloc d’Eugene remportent le match 3-2… Ah non, on me dit dans l’oreillette que le second siffle une faute de filet mignon avec sa sauce arbitrage faite maison. Saelens and co ont laissé passer leur chance, Nice remporte le match 3-2 22-20 au tie-break.

Nancy – Poitiers.
Miam… affiche alléchante en perspective. Le match risque d’être serré entre le co-leadeur et un favori annoncé qui retrouve des couleurs petit a petit…
– Hein quoi ? Qu’est-ce que tu me dis Tony ?
– J’ai pas le temps. On a le train à 20h30, du coup je vais les dézinguer en 1h17. Je pourrai même boire une mousse avant d’aller à la gare.
Aussi Tony aussitôt fait, Krolis « la main chaude » a envoyé du parpaing (23/30 à l’attaque) et une victoire express de Poitiers 0/3 en Lorraine. Les Dragons remontent au classement tandis que Nancy accuse le coup.

– Chef, on est vraiment obligés d’en parler du Asnieres – Harnes ?
– Oui faut au moins dire un petit mot.
– C’est vrai que pour une équipe de N2 ils se sont plutôt bien battus les petits Asniérois, mais face à une équipe de Ligue B ce fut dur : 0-3.

Qui va arrêter Alès ?
En tous cas, pas les Martégaux. Tout va pour le mieux pour les Cévenols qui, après une victoire pleine d’autorité 3/1 face à leur voisins du sud, se donnent de l’air et possèdent maintenant 3 points d’avance sur le dauphin Nancy.

Alès c’est un peu la croisière s’amuse en ce moment, avec Anton en capitaine du navire, Prevel en G.O. Club Med, Perez qui fait les crêpes, Haroldo les tartines et même Julien (euh Jerôme) Clère au karaoké. Bref, un lupanar.

Rennes défiait Cambrai.
Duel entre deux des équipes les plus physiques de la division, ce Cambrai – Rennes s’annonçait comme un match de cogneurs. Et les cogneurs étaient là ! Le problème, c’est qu’ils se sont heurtés à un mur. 33 blocks en 4 sets dont 20 pour Cambrai qui s’est occupé personnellement du cas de notre ami Brook « The Crook » Billings. « Billing », c’est le bruit qu’on a entendu à 12 reprises, le nombre de blocks pris par le pointu rennais.

Les Nordistes font respecter la loi à domicile en dominant les Bretons 3/1 dans un match de haut niveau. Cambrai se replace au classement tandis que Rennes devra impérativement battre Alès la semaine prochaine sous peine de se voir dangereusement décrochés de la course à la montée directe.

En queue de peloton

Ils la tiennent leur victoire les Robinsonnais.
Il est 1h42 du matin quand le Plessis-Robinson conclut ce tie-break au terme d’un match haletant. Pas moins de 239 points joués, je pense qu’on tient notre record de ligue B cette saison. Emmenés par un Taghin retrouvé (30 points), les Hiboux sont venus à bout d’Avignonnais qui n’auront rien lâché. Sur un plan tactique, les hommes du « Special Two » José Amet pourront regretter un trop grand nombre de fautes au service. Au finale, les jaune et noir l’emportent 2/3. Seule ombre au tableau, la blessure au pied (déchirure de la voûte plantaire) de Bleuze en fin de match.

Le derby du Nord.
Ce weekend il y avait Tours – Cannes, Trentino – Macerata et bien sûr Calais – Saint-Quentin. Trêve de galéjades, ce match était capital pour les deux équipes. Calais devait obligatoirement prendre des points pour ne pas voir déjà le maintien s’éloigner. Quant aux Picards, c’était l’occasion de recoller au peloton « play-off ». Résultat des courses, ce sont les visiteurs qui l’emportent 1/3 dans un match bien maîtrisé. La valse des passeurs coté calaisien n’aura marché encore une fois qu’un set. Saint-Quentin plus solide globalement avec une marque bien repartie prend trois points précieux et vient se mêler à la lutte aux huit strapontins, synonymes de play-off. À Calais l’heure est grave et ça commence à sentir la sapinette.

Le résultat des courses

Les résultats

DomicileScoreExtérieurStats
Narbonne3-0St-QuentinStats  Stats
Orange3-1St-NazaireStats  Stats
Lyon3-1Plessis-RobinsonStats  Stats
Nancy2-3CambraiStats  Stats
AS Cannes3-0AvignonStats  Stats

Classement

#ÉquipePtsMJGP
1AS Cannes4218144
2Narbonne4118153
3Cambrai3518117
4St-Nazaire281899
5Plessis-Robinson261899
6Nancy251899
7Avignon2518810
8Lyon2318810
9Orange1518414
10St-Quentin1018315


À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑