Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue B – Journée 7

Ligue B – Journée 7

Nancy et Alès ne lâchent rien, Avignon crée la surprise et le Plessis s’enfonce

Ligues Pro Orange VB au temps mort

Orange-Alès : 2/3 (Photo Iris ARNAUD)


Le 24 novembre 2014

Le récap de la journée

Chez les favoris

Poitiers accueillait Calais jeudi soir, en ouverture de cette 7ème journée de Ligue B. Sur le papier, le duel semblait largement à l’avantage des Poitevins mais sur le terrain ce fut beaucoup plus dur. La faute à des Calaisiens toujours aussi accrocheurs et bagarreurs, malheureusement trop peu souvent récompensés. Au finale, les coups de tambours et les deux bombes de Tony « la main chaude » Krolis à 25/25 au quatrième auront eu raison de Calais. À la fin, ça fait 3/1 pour Poitiers qui enchaîne et qui plonge les partenaires d’Arsenije Mutapcija et Mart Van Werkhoven (boom scrabble) dans une situation inquiétante.

Rennes n’enchaîne pas.
Elle était la grosse cote du week-end. D’ailleurs, félicitations à tous ceux qui ont validé leur ticket FDJ Parions Sport en mettant Avignon vainqueur et bravo surtout aux Vauclusiens eux-mêmes. En effet, les hommes du gourou Amet sont allés « casser la gueule » de Rennes dans leur salle, sans qu’il n’y ait rien à redire. Un petit set pour se mettre dedans et ensuite, tel un rouleau compresseur, Avignon a dominé son adversaire du soir a coup d’aces (12). Dans le sillage de Ventresque et Meehan en forme, épaulés d’un Martinez inspiré, Avignon prend trois points précieux pour recoller au peloton. Attention au phénomène de décompression côté rennais qui ne pardonne que très rarement dans un championnat aussi indécis.

Et de cinq pour le Plessis qui enchaîne une cinquième défaite de suite. Les Hiboux recevaient le leader du championnat Nancy. Un match où les deux équipes auront eu leurs temps forts, mais c’est finalement les Lorrains qui l’emportent en 5 sets grâce à leur collectif et a leur Lion vraiment indomptable en ce moment, David Feughouo. Côté francilien, du mieux dans le jeu et dans l’attitude, mais toujours pas de succès a la clef. Ces derniers devront se contenter d’un point qui leur permet de ne pas descendre sous la petite barre en gras qui signifie « zone de relégation ».


PRVB / Nancy – Interview Cédric LOGEAIS par Yves Vignola

Chez les autres

Première défaite de la saison à domicile pour Harnes et première victoire à l’extérieur pour Nice.
Dans un match hyper accroché ce sont les Niçois qui s’imposent au tie-break face à des Harnesiens abonnés aux cinquièmes sets. Le duo Alpha-Bouanda a pourtant fait parler la poudre avec 30 et 23 points respectivement mais c’était sans compter sur le central Nenchev qui, le temps d’un match, à la manière des maléfiques Monstars de Space Jam, avait volé le talent de Simon pour nous lâcher un 24/31 en fixe. Pour conclure, deux points importants pour Nice et des maux de tête pour les centraux adverses.

Comme son voisin des Haut-de-Seine, Asnières a subi à Martigues un cinquième revers consécutif. On ne va pas se mentir, on était assez loin du niveau de jeu d’un Brésil-Pologne samedi soir au gymnase Olive. Les locaux se sont contentés de faire respecter leur invincibilité à domicile, face à une équipe qui manque parfois cruellement de solution. Une défaite 3/1 pour les coéquipiers de Raphael Attié qui les propulse en zone rouge. De son côté, Martigues prend trois points précieux avant de se rendre chez le leader Alès.

Alès parlons-en…
Les Cévenols se sont une nouvelle fois « dépouillés » pour aller chercher la victoire à Orange dans une ambiance hostile. Un match en cinq sets, avec pas mal de fautes des deux côtés. Une équipe d’Orange qui alterne vraiment le bon et le moins bon cette saison et qui se place comme un poil à gratter capable du meilleur comme du pire. Un match où l’expérience des Alésiens aura été plus qu’utile, notamment au tie-break. Ces derniers effectuent un marquage « à la culotte » sur Nancy, les deux équipes sont en tête avec 18 points.

Pas loin d’être menés 0/2 les Saint-Quentinois n’ont rien lâché pour s’offrir un deuxième set au scénario digne d’un Martin Scorsese : 41/39 au tableau d’affichage ! Les locaux ont profité d’une baisse de régime du pointu cambraisien Gavrilovic pour confirmer après la pause. Le quatrième set ressemblait lui plus à film de Fabien Oteniente, tu te doutes de la fin au bout de 10 minutes. A la fin, ça fait trois points pour Saint-Quentin qui remporte le derby du Nord face à Cambrai et se donne de l’air au classement.

Le résultat des courses

Résultats de la 7ème journée

DomicileScoreExtérieurStats
CNVB0-0FréjusStats  Stats
Plessis-Robinson0-0CambraiStats  Stats
Nancy0-0MartiguesStats  Stats
Avignon0-0Saint-Jean d'IllacStats  Stats
Paris0-0St-NazaireStats  Stats
Mende0-0St-QuentinStats  Stats

Classement

#ÉquipePtsMJGP
1Avignon0000
2Cambrai0000
3CNVB0000
4Fréjus0000
5Martigues0000
6Mende0000
7Nancy0000
8Plessis-Robinson0000
9Saint-Jean d'Illac0000
10St-Nazaire0000
11St-Quentin0000
12Paris0000


À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑