Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue BM – Les demies !

Ligue BM – Les demies !

Michel deux demies s’il te plait


Le 24 avril 2015

La finale approche à grands pas et les places sont chères. Les quatre demi-finalistes sont, sans surprise, les quatre premiers de la phase régulière.

Poitiers – Nice

Le leader du championnat Poitiers est déjà assuré de monter à l’échelon supérieur, mais nul doute que le titre de champion est également en ligne de mire. Ils seront opposés à une valeureuse équipe de Nice qui était venue s’imposer 3/0 à Lawson Body plus tôt dans la saison.

Les hommes de Mladen Kasic ont alterné le bon et le moins bon cette saison notamment en raison de nombreuses blessures.

Les clefs du match

Si les Niçois veulent croire en leurs chances, ils devront être parfaits en réception pour pouvoir poser des problèmes au solide block pictave. Bersani et Berrios auront du travail dans ce domaine, et ça tombe bien, c’est leur point fort ! Nice devrait s’appuyer sur un jeu au centre efficace avec Nenchev et Bruckert pour pallier un poste de pointu où ni Falafala ni Raguzonni ne se sont vraiment imposés.

Coté poitevin, la réception devra limiter la casse pour permettre à Halilovic de varier son jeu. Les hommes en noir pourront également compter sur un public sans faille, comme à son habitude.

Nancy – Orange

Un duel alléchant entre les deux meilleurs pointus du championnat. Une lutte qui s’annonce au couteau entre deux équipes au profil similaire. Si Poitiers passe dans l’autre demi-finale, le vainqueur se verra offert un ticket vers l’échelon supérieur.

Les clefs du match

Forcément, impossible d’occulter le duel de mammouth entre les deux canonniers de la Ligue BM : le Camerounais David Feughouo et l’Ukrainien Andrei Tupchii. Mais le duel ne se résume pas qu’à ça. Dans le même style, Meyer et Todorovic peuvent aussi faire la différence grâce à leur fonds de jeu.

Le gros plus du côté des Lorrains est sa triplette de centraux qui nous semble nettement supérieure au duo Meduric/Saelens. Un duel que l’on voit bien aller en 3 manches, avec des matches très serrés et du spectacle au rendez-vous.



À découvrir en vidéo


En haut ↑