Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue BM – Notre équipe type de la saison régulière

Ligue BM – Notre équipe type de la saison régulière

La saison est déjà terminée pour une partie des équipes de Ligue BM, et nous attaquons les choses sérieuses. Mais avant de démarrer les play-offs, justVolley a tenu à vous proposer son équipe type de Ligue

Ligues Pro HALILOVIC Rusmir - SPVB

Crédit Photo : Mickaël Pichon


Le 7 avril 2015

 

Une équipe type pas si surprenante, composée exclusivement de joueurs qualifiés pour la phase finale. Pas étonnant non plus, le trio de tête Poitiers, Nancy et Orange, est le principal fournisseur de notre « dream team Ligue BM ».

Equipe type Ligue BM - Volley-ball

Notre équipe type

LE PASSEUR :

Rusmir Halilovic (Poitiers) : Sans rien faire d’extraordinaire le passeur Poitevin a su mener son équipe vers la montée avec un jeu varié et sans fioriture.

LE POINTU:

Andrii Tupchii (Orange) : Le pointu ukrainien d’Orange porte littéralement son équipe sur les épaules : meilleur marqueur et décisif dans les moments chauds, il est LA raison de la bonne saison des Vauclusiens.

LES RÉCEP/ATTAQUE :

Geoffrey Meyer (Cambrai) : Le joueur arrive à maturité et a montré une grosse solidité en réception tout en restant efficace à l’attaque en bout de filet.

Oleskiy Klyamar (Orange) : L’autre Ukrainien d’Orange a montré une grosse régularité, un petit gabarit ultra athlétique et très propre dans les domaines de l’attaque et du service.

LES CENTRAUX :

Nemanja Cubrillo (Harnes) : Meilleur contreur de la Ligue B, gros serveur et performant à l’attaque… What else ?

Stoyco Nenchev (Nice) : Quasiment la seconde option offensive de son équipe, avec plusieurs matchs à plus de 20 points, le Bulgare est injouable quand son épaule le laisse tranquille.

LE LIBÉRO:

Achilleas Papadimitriou (Cambrai) : Le libero grec a été au four et au moulin, entouré de joueurs au profil offensif, il a compensé dans tous les domaines avec une saison solide.

Prêts à rentrer…

Julien Anton (Alès) : Malgré une équipe miné par les blessures, le passeur du CAC  a su tenir la baraque et s’adapter pour maintenir son équipe dans le haut du tableau.

David Feugouho (Nancy) : Le pointu camerounais de Nancy a clairement passé un cap. Il a dominé dans quasiment tous les matches où il a joué et a enfin élevé son niveau technique pour devenir une arme de destruction massive.

Karel Linz (Rennes) : Malgré une saison en dents de scie, à l’image de son équipe, il ne reste pas moins le vrai baromètre des Rennais. Quand il est en forme, peu d’équipes peuvent l’arrêter.

Fabien Lemaire (Poitiers) : Apres une saison en Élite, le central poitevin a fermé la boutique en distribuant les équerres. Il est loin d’être innocent à la première place de son club.

Rija Rafidison (Orange) : Le petit libéro malgache reste intraitable sur les gros impacts, et nous a encore offert des défenses de folie avec une abnégation à toute épreuve.



À découvrir en vidéo


En haut ↑