Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue F – Journée 5

Ligue F – Journée 5

Le RC Cannes rejoint Nantes, toujours invaincu en tête du classement. En bas, ça bataille dur pour ramener quelques points


Le 24 novembre 2014

Le récap de la journée

Les derbys

Premier derby de cette journée, Saint-Raphaël recevait le RC Cannes. Match déséquilibré sur le papier et qui le fut sur le terrain. Ebata préférée à Faucette, laissée au repos, l’artilleuse en chef n’affolera donc pas les statistiques. Sans surprise, Cannes a fait tourner et déroule devant une équipe de Saint-Raphaël accrocheuse mais un ton en dessous.

Autre derby du Sud-Est, Venelles se déplaçait au Cannet. Les « guerrières » contre les « rebelles », l’affiche en jette ! Et Le Cannet s’est fait surprendre. Après un premier set largement dominé (25-16), les Provençales se rebiffent et remportent la seconde manche 30-28. Les Cannetanes croyaient pourtant avoir fait le plus dur dans la 4ème manche, la remportant 28-26 sous la houlette d’Elisabeth Fedele (28 points) et Maëva Orlé (19 points), mais les Aixoises ont fait honneur à leur surnom pour aller chercher un tie-break. La longue soirée se termine sur une large victoire du Cannet dans cette dernière manche, et tout le monde peut souffler. Le Cannet n’a pas perdu, et Venelles a pris des points. En attendant la coupe d’Europe ce mercredi.

Ailleurs qu’au sud-est

Le justMatch…

Deux équipes de haut de tableau. Deux équipes prétendantes aux play-offs. Nantes, toujours invaincu en Ligue F, enchaîne les matches de haut niveau entre coupe d’Europe et championnat. Mulhouse, après le revers subi contre Le Cannet le week-end dernier, souhaite glaner un maximum de points pour ne pas être décroché de la tête.

Les Nantaises surprennent et atomisent Mulhouse d’entrée sur les deux premières manches (25-19, 25-12). Angie Bland maîtrise le filet et offre 7 points au block à ses partenaires.

Mais Mulhouse n’est pas mort !
Les filles de Magali Magail reviennent de la pause avec d’autres intentions. Lauren Plum prend les commandes, Petya Tsekova remplace Stéphanie Niemer et file à la pointe, tandis que Ana Lazarevic bascule en 4. Les Nantaises accusent le coup et, déconcentration ou fatigue, lâchent les deux sets suivants. Mais à « Saint-Jo », on ne lâche rien. Nantes parvient à remporter le tie-break, encore une fois sur sa grande force cette saison : le service.

Plus au nord, Le Hainaut et Istres devaient en découdre pour arracher quelques points précieux au classement. Toujours sans victoire, les Hennuyères ont rapidement été menées 2 sets à 0 avant d’aller chercher un tie-break. Puis « tétanisées », comme l’a confié Badis Oukarache, elles se sont inclinées sous les assauts de Tara Mueller (18 points en 3 sets), Odette Ndoye (12 points) et Sylvana Dascalu (11 points). Istres s’éloigne un tout petit peu de la zone dangereuse, tandis que Le Hainaut reste bon dernier.

À l’Est, Terville recevait Vannes, deux équipes en quête de points. Et ce sont les Vannetaises, plus agressives au service, qui se sont imposées. Un « match sans » pour Caroline Clément, la libero de Terville, qui a connu des difficultés en réception. Malgré ça, les locales se sont accrochées, principalement dans le 2ème set où elles sont revenues de l’enfer pour finalement lâcher dans le money time (26-28). Terville parviendra à remporter la 3ème manche, mais la réussite, presque insolente des Vannetaises Rowland (16 points, 83%) et Bartula (18 points, 74%) permet aux visiteuses de repartir avec 3 points.

Cela aurait pu être notre justMatch du week-end. Un match de haut de tableau entre deux équipes que l’on retrouvera sur la scène européenne cette semaine. Les Angels de Béziers recevaient donc le Stade Français qui reste sur une sévère défaite en coupe de France contre Le Cannet. Et ce match n’a pas arrangé leurs affaires. En manque d’efficacité à l’attaque et d’agressivité au service, les Parisiennes se sont inclinées 3 sets à 1 malgré les 23 points de Coolman. Les Biteroises, emmenées par Hole (20 points), reviennent à hauteur de leur adversaire du jour qui quitte le podium.

Les réactions

Marion Gauthier-Rat (centrale, Nantes) :
Je pense que le secteur service-réception nous a beaucoup aidées dans les deux premiers sets. Grâce à notre qualité de service, Mulhouse a eu moins de choix tactiques offensivement et nous étions donc plus facilement en place en block/défense. Par la suite nous les avons moins mises en difficulté et nous avons fait bien plus de fautes directes. Elles ont été plus décisives à l’attaque et nous ont mises en difficulté en réception. Il a fallu se remobiliser, et malgré la fatigue, due à l’enchaînement des matches, réussir à trouver les ressources dans le tie-break pour retrouver un état d’esprit plus agressif et combatif que nous avions au début du match.

Je pense que nous abordons chaque match un par un, assez sérieusement. Nous sommes très prudentes par rapport aux matches et sommes conscientes que ce n’est pas parce que nous avons fait un bon début de saison (comme la victoire contre Cannes) que nous allons gagner toutes les autres équipes. Il y a encore de très belles équipes cette année et le championnat nous réserve des surprises. Pour moi, nous avons une force collective importante et une capacité de réaction intéressante. Je ne sais pas si ça explique nos victoires mais ça nous aide sûrement à développer un jeu homogène.

Laurianne delabarre (passeuse, Vannes) :
La victoire contre Terville fait du bien. D’abord parce qu’elle nous apporte 3 points et que chaque point va compter, ensuite parce que même si notre prestation n’est pas encore parfaite, nous avons maîtrisé notre sujet et nous avons su suivre les consignes avec agressivité. Nous nous sommes réellement imposées. Bien sûr nous devons travailler encore mais ces 3 victoires en 3 matches nous font du bien au moral.

Karmen Kocar (passeuse, Stade Français) :
Mes impressions sont mitigées après cette défaite. Nous aurions pu gagner ce match, mais nous n’étions pas assez agressives en fin de set… cela a fait la différence et elles ont été meilleures à l’attaque.
Je pense que Béziers est une très bonne équipe et elles ont très bien joué samedi. C’était certainement un joli match pour le public, et jouer à la maison était un avantage, car les deux équipes sont du même niveau. Nous n’avons pas su garder notre agressivité au service et à l’attaque pour continuer à leur mettre la pression après le premier set, c’est ce qui a fait la différence.

Le résultat de courses

Résultats de la 5ème journée.

DomicileScoreExtérieurStats
SF Paris St-Cloud0-3BéziersStats  Stats
St-Raphaël3-0EvreuxStats  Stats
Nantes0-3MulhouseStats  Stats
RC Cannes3-0ChamalièresStats  Stats
Venelles3-0QuimperStats  Stats
Vandoeuvre Nancy0-3Le CannetStats  Stats

Classement.

#ÉquipePtsMJGP
1Béziers3313121
2RC Cannes3313112
3Mulhouse251385
4Venelles221385
5SF Paris St-Cloud181367
6St-Raphaël171358
7Quimper161367
8Nantes161349
9Le Cannet151376
10Vandoeuvre Nancy131358
11Evreux131358
12Chamalières313112


À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑