Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Ligue F – Pas de suspense chez les filles

Ligue F – Pas de suspense chez les filles

Béziers et Le Cannet n’ont pas fait de détail dans leur match d’appui. Les deux équipes se sont imposées sans grande difficulté et mettent maintenant le cap sur les demies

Ligues Pro Victoire des Angels du Béziers volley-ball

Crédit photo : Béziers Angels


Le 20 avril 2015

Nantes ne reverra pas la Ligue des Champions

C’est la fin d’une longue saison pour l’équipe de Nantes. Les filles de Sylvain Quinquis n’ont pas suffisamment haussé leur niveau de jeu pour rivaliser avec des Biterroises venues le couteau entre les dents et fortes de leur victoire quelques jours auparavant dans leur salle. Une saison peut-être trop longue pour des Nantaises qui n’avaient pas l’effectif suffisant pour assurer sur tous les tableaux. Et l’arrivé de Federica Tasca n’aura pu combler les absences d’Angie Bland et de Sherri Williams, la capitaine. Outre leur niveau de jeu, ce sont surtout des leaders de terrain et de vie qui n’étaient pas présentes sur le parquet de Saint-Joseph vendredi soir. Nantes ne sera pas une deuxième année consécutive en Ligue des Champions, mais on le sait, les places sont chères.

Ce sera donc Béziers, auteur d’une saison constante, qui sort vainqueur de ce quart-de-finale. On aurait pourtant mis un billet sur l’équipe nantaise, devant son public, mais les Biterroises ont très vite montré leurs ambitions. Mari Haase Hole (16 points) et Hélène Schleck (13 points) en tête de proue, les Angels de Béziers ont littéralement étouffé leur adversaire, ne laissant aucun doute quant à l’issue de ce match. Un 3-0 en 1h11 et une bonne performance au service qui, comme toujours, reste déterminant dans ce jeu.

Béziers ira se frotter à l’ogre cannois en demi-finale, et n’aura rien à perdre, ou plutôt tout à gagner. Un RC Cannes qui n’est plus imbattable, et fait donc certainement moins trembler les guibolles dans les moments chauds.

Le Cannet assure et se rassure

C’était bien une contre-performance, pour les filles du Cannet,  que cette défaite contre Venelles dans le match aller de ce quart-de-finale. Décontraction ? Relâchement ? Pression ? Difficile à dire, d’autant qu’on connaît la pugnacité des Rebelles qui n’ont pas tremblé au moment de mettre le dernier coup de massue la semaine dernière. Un mal pour un bien penseront certains, histoire de montrer que rien n’est jamais acquis !

Et c’était bien l’objectif de cette belle, ce match décisif, qui donnait un ticket pour affronter le Stade Français. Un match à sens unique sur les deux premiers sets, où les Cannetanes ont dominé le service/récep tout en réussissant à convertir les défenses d’une Nicole Davis plus que bouillante. Venelles se rebiffe dans la troisième manche, parvenant à prendre quelques points d’avance dans le money-time, mais pas suffisamment. Le Cannet recolle et s’impose, 3 sets à 0 en 1h15. La marche était trop haute pour les Provençales.

Le Cannet affrontera donc le Stade Français, avec le bénéfice du terrain si match d’appui. Mais avant cela, une question reste en suspens : comment la passeuse cannetane Bernarda Brcic a-t-elle retrouvé ses esprits après cette énorme bougie ? 😉

Une bougie pour Bernarda Brcic pour justvolley



À découvrir en vidéo


En haut ↑