Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Montpellier, après les blessures

Montpellier, après les blessures

Aujourd’hui, justVolley se penche sur le Montpellier Agglomération Volley Université Club, une équipe lourdement touchée pas les blessures avant le début de saison

Ligues Pro Equipe MAVUC

MAVUC


Le 22 octobre 2014

L’effectif :

Passeurs : Redwitz, Di Giantomaso – Attaque/recep : Lyneel, Hugues, Pauly, Milkov

Centraux : Le Goff, Lafitte, Bultor – Pointus : Shneider, Patry – Libero : Kroiss

Notre analyse :

On ne va pas se mentir, cela risque d’être une nouvelle saison compliqué pour le MAVUC. Trois réceptionneurs-attaquants gravement blessés juste avant le début de saison (Lyneeel, Delgado et Mijailovic) ont obligé les Montpelliérains à recruter dans l’urgence. Malgré les arrivées de Hugues et Milkov en quatre, l’équipe devrait beaucoup souffrir de l’absence de Julien Lyneel au moins pour la première moitié du championnat.

Sans remettre en cause les qualités de Shneider, qui est un des seuls joueurs à pouvoir évoluer sur tous les postes offensifs du volley à ce niveau-là, il nous semble quand même un ton en dessous des autres pointus du championnat.

Le club héraultais devrait s’appuyer sur ses deux centraux internationaux, Le Goff et Lafitte, pour apporter du punch au jeu offensif de l’équipe. Le premier doit confirmer son bel été et devenir un des top-centraux de Ligue A.

C’est un Rafa Redwitz revanchard, à la suite d’une saison en demi-teinte et d’une non-sélection pour les championnats du monde, qui sera chargé de distribuer les caviars. Le libéro reste Kroiss et le salut de l’équipe passera aussi par une grande saison de sa part.

Entre les blessures à répétition et une saison dernière compliquée, seul un fort esprit d’équipe et un groupe soudé pourront permettre à Montpellier de se sauver.

Point fort : Esprit de revanche, jeu au centre.

Point faible : Manque de puissance offensive.

Joueur à suivre : Le Goff

Joueur clé : Lyneel s’il ne revient pas trop tard. Sinon Redwitz.

Prono de la Rédac : Entre 10 et 14, on ne voit pas Montpellier jouer autre chose que le maintien.



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑