Accueil ▷ Actu ▷ Eq. de France ▷ Où que tu sois…

Où que tu sois…

Tu pourras dire que tu y étais.


Le 8 juillet 2018

 

Où que tu sois, tu (oui, oui, toi qui lis) vas :
– soit prendre ta voiture et conduire, toi et tes potes, jusqu’au stade Pierre-Mauroy à Villeneuve-d’Ascq ;
– soit prendre le train, puis la ligne 1 du métro lillois afin de t’arrêter à la station Triolo et de faire les douze minutes qui te séparent du stade ;
– soit motiver tes parents, tes coaches, tes proches passionnés de volley pour qu’ils t’accompagnent dans le nord parce que tu n’as pas l’âge de de te déplacer seul(e).

Comme tu peux le lire, je ne t’y invite pas, je te l’enjoins. C’est ton devoir, en tant que français(e) et épris(e) de ce sport, de venir encourager ton équipe, l’équipe de France, qui jouera ce soir une finale de Ligue des Nations à domicile contre la Russie. Un moment historique, qui débutera à 20h45 au 261 boulevard de Tournai, 59650 Villeneuve-d’Ascq. Et il n’y a aucun doute, tu seras dans la foule, à agiter ton drapeau, à crier à tue-tête, à soutenir cette équipe qui va tout donner contre la Russie. Et voici pourquoi.

Tu ne peux pas manquer :
– les dingueries d’Earvin qui réinvente le volley match après match pour le bonheur de tes yeux ;
– l’extravagance de Jenia qui, dans un sourire éternel, te dédie chacune de ses defs ;
– la martyrisation de Stephen qui fait vibrer le parquet adverse autant que ton cœur ;
– le génie de Totti qui, telle la lumière qui t’éblouit dans le stade, éclaire le jeu de son brio ;
– la décontraction de Thibault qui, dans le plus grand des calmes, te fait tressaillir à chacune de ses attaques ;
– le naturel de Keke qui, à l’issue d’un énième ace, te dira que c’est normal et qu’il a hâte de fêter ça avec toi et tes amis ;
– la domination de Losco qui, après avoir verticalisé l’ensemble de l’équipe adverse, te fera un clin d’oeil ;
– l’élégance de Kévin qui, toujours le geste juste, te fera répéter à tes amis à quel point il est précieux ;
– la folie de Julien qui, qu’il entre pour quelques points ou encourage les siens avec une cabane, t’enchantera par ses facéties ;
– le talent d’Antoine qui, grâce à ses mains en or capables de mettre des équerres et de distiller des joyaux quasi simultanément, fera scintiller tes yeux ;
– le courage de Jonas qui, tel un gladiateur, fera ses pas dans l’arène jusqu’à la mort pour défendre ta patrie ;
– l’assurance de Jean qui balancera des marmites sous tes vivats aux moments où on fera appel à lui ;
– la malice de Jérémie qui fera la différence en ramenant un ballon de nulle part à l’instant où tu t’y attendais le moins ;
– l’amour de Babar qui, malgré sa blessure, te donne tout ce qu’il a pour porter son pays ;
– le bouillonnement de Laurent qui, alternant feu et glace, générera l’énergie nécessaire pour amener tes idoles à la victoire.

Dans l’oreillette, on me dit qu’il reste encore des places à 10€ ; je ne sais pas ce que tu fais encore là à lire ce texte. Dépêche-toi, c’est pas golri frère. On va le faire ensemble, terrasser la maison russe qui, éliminée au foot, n’a plus que le volley pour se reprendre. Ils sont là pour tout fracturer, ils n’ont perdu qu’un set en trois matches, n’ont pas fait tourner leur effectif, mais vont se prendre une vague bleu, blanc, rouge synonyme de naufrage à la seule condition que toi, tes amis, ta famille, ton chien, ton meilleur maillot, veniez faire résonner les parois du théâtre de tes rêves, en ce dimanche 8 juillet 2018.

Je compte sur toi. Ils comptent sur toi. L’histoire s’écrit avec toi.



À découvrir en vidéo


Où que tu sois… - Réactions (1)

  1. Axelle says:

    Venue depuis la Guadeloupe, j’étais là !!!

Laisser un commentaire

En haut ↑