Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Plus que 9 points à prendre

Plus que 9 points à prendre

À 3 journées de la fin, rien n’est encore joué. Mis à part les descentes de Tourcoing en Ligue B, Calais en Élite, et la première place du RC Cannes en Ligue F, tout peut encore bouger. Un volley-ball en mode combat, c’est ce qu’on aime, et ce qui nous attend !


Le 12 mars 2015

Si on aimerait avoir droit à un multiplex de fin de course, entendre le fameux « tindindin tintin tintan® » à chaque gain de set ou action importante, nous nous consolerons avec Dailymotion, et une vue plongeante de l’arrière, pour assister à ces fins de championnats plutôt haletantes. Car beaucoup de choses sont encore possibles, et rien n’est vraiment joué !

Ligue AM : Cannes ou Paris ? Narbonne, Montpellier ou Nantes ?

Le haut du panier

Le classement de Ligue AM


1. AS Cannes – 52 pts
2. Paris – 52 pts
3. Lyon – 45 pts
4. Tours – 44 pts
5. Beauvais – 44 pts
6. Ajaccio – 40 pts
7. Sète – 40 pts
8. Toulouse – 40 pts


9. Chaumont – 33 pts
10.St-Nazaire – 24 pts
11.Montpellier – 22 pts
12.Narbonne – 20 pts


13.Nantes Rezé – 19 pts
14.Tourcoing – 8 pts


Un calendrier plus que favorable pour le leader cannois, avec la réception de Saint-Nazaire et Montpellier. Pas vraiment de doute, sauf catastrophe, les coéquipiers de Pierre Pujol termineront à la première place de la saison régulière, trône qu’ils occupent depuis la 5ème journée de championnat. Si Paris dispose de Lyon ce week-end, les hommes de la capitale assureront également la deuxième place, avec pourquoi pas, la possibilité de coiffer les Cannois au poteau.

Les poursuivants

Tours et Lyon ont une longueur d’avance dans le gruppetto de poursuivants, mais personne n’est à l’abri. Tours semble avoir enclenché le mode play-offs, et terminera sans doute sur le podium, ou à la 4ème place. Loin d’être anecdotique, ce classement déterminera aussi qui de Paris ou de Cannes les Tourangeaux affronteront (potentiellement) en demi-finale. Mais coup de théâtre aujourd’hui, Beauvais vient de récupérer les 9 points enlevés suite à la décision DNACG. Le BOUC revient ainsi à égalité avec Tours. Il se peut donc que les Picards, irrésistibles en ce moment, puissent donc jouer les sérieux trouble-fête !

Le trio qui talonne, Ajaccio, Toulouse et Sète, sera assuré d’être en play-offs s’ils glanent (max) 4 points en 3 rencontres. Difficile de prédire quel sera l’ordre, tant toutes les équipes (hormis Tourcoing) vont vendre chèrement leur peau. A priori, les 8 des play-offs sont là, mais ne vendons pas la peau de l’ours…

En embuscade

Une suspension des décisions DNACG qui n’arrange pas les affaires de Chaumont, jusqu’alors à 4 points de Beauvais. Et si les Hauts-Marnais veulent renverser la vapeur, et faire chavirer le cœur de leurs « Fanatics », il leur faudra prendre 3 points à chaque rencontre, et espérer 3 défaites de leurs adversaires directs aux play-offs en trois matches. Mission impossible, même avec les déplacements à Nantes et à Narbonne, qui joueront leur survie. Car gare aux bêtes blessées…

Près de la voiture balai

La voiture balai a rattrapé et dépassé Tourcoing, déjà condamné depuis quelques journées. Saint-Nazaire, leader de ce groupe retardé, est en ballottage favorable et le mieux loti pour le maintien, avec notamment une confrontation face à la lanterne rouge lors de la dernière journée. Montpellier peut se sauver dès vendredi en prenant 3 points face à Narbonne. Option presque obligatoire d’ailleurs, puisque la réception de Tours et le déplacement à Cannes seront d’un autre acabit. D’autant que Narbonne enregistre la blessure de Luiz Diaz (cheville), 2ème meilleur scoreur et joueur incontournable de de l’effectif. Raphaël Mrozek ne sera toujours pas d’attaque pour amener sa grinta, autant dire que la tâche des Centurions va être très très compliquée, avec un déplacement à Paris et la réception de Chaumont, qui aura peut-être encore l’espoir des play-offs en ligne de mire…

Nantes, enfin, reçoit Chaumont samedi, puis se déplacera à Toulouse, avant de recevoir Paris. Un calendrier pas très drôle, mais il semblerait que les hommes de Martin Demar remontent un peu la pente. Revenus à 1 point de Narbonne, ils restent sur 2 victoires consécutives. Seront-ils capables de confirmer ?


Une Ligue AF à 3 vitesses

Loin devant…

Le classement de Ligue AF


1. RC Cannnes – 55 pts
2. Le Cannet – 45 pts
3. SF Paris St-Cloud – 40 pts
4. Nantes – 37 pts
5. Béziers – 37 pts
6. Mulhouse – 34 pts
7. Venelles – 28 pts
8. Vannes – 17 pts


9. Istres – 17 pts
10.Terville Florange – 13 pts


11.Hainaut – 10 pts
12.St-Raphaël – 8 pts


Malgré une défaite en début de saison, le RC Cannes domine une fois de plus le championnat de la tête et des épaules. Déjà assurées de la première place, les filles de Yan Fang peuvent préparer sereinement la finale de coupe de France, et le début des play-offs.

Un podium important

Les six équipes qui suivent sont, elles aussi, assurées d’être en play-offs. Venelles, 7ème, a validé le maintien le week-end dernier, mais semble trop loin pour grappiller une place supplémentaire. De même pour Mulhouse, qui affronte Cannes ce weekend et ne bougera probablement pas de sa 6ème place.

Quatre équipes vont donc postuler pour les deux dernières places du podium. Places importantissimes puisqu’elles permettent d’éviter l’ogre cannois dans une éventuelle demi-finale. Le Cannet reste le mieux placé pour être le dauphin de cette saison régulière. Malgré un déplacement pas évident chez des Nantaises, diminuées toutefois par des blessures, et la réception de Béziers, les Cannetanes semblent en marche pour cette deuxième place. Mais derrière, ça pousse !

Les Mariannes du Stade Français, actuellement 3èmes avec 3 points d’avance sur leurs poursuivantes, vont véritablement espérer la victoire des coéquipières de Myriam Kloster, car la réception de Cannes en 22ème journée s’annonce comme un synonyme de défaite. Malgré tout, on les voit bien compléter ce podium, suivies de Béziers, puis de Nantes.

La queue de peloton

Si Vannes, 8ème, et Istres, 9ème peuvent encore mathématiquement descendre, on voit difficilement comment ces deux équipes pourraient aller saluer la DEF. D’autant qu’Istres se déplace ce week-end à Saint-Raphaël, la lanterne rouge, et aura l’occasion d’assurer définitivement son maintien. Ces deux équipes se disputeront probablement le dernier ticket pour les play-offs, sachant que Vannes a un calendrier des plus complexes avec des déplacements à Cannes et à Béziers. On mettra donc plutôt une option sur les Istréennes.

En bas du tableau, ça va se crêper le chignon sévère : 3 équipes (Terville, Hainaut et Saint-Raphaël) dans un mouchoir de poche, et des confrontations directes qui commencent dès ce week-end par le déterminant Hainaut-Terville. Si les Lorraines parviennent à empocher les 3 points, c’est maintien assuré bien que le Hainaut reçoive Saint-Raphaël la semaine suivante…

Saint-Raphaël qui, sauf victoire ce samedi contre Istres, ne fera plus partie du paysage Ligue AF l’année prochaine. Avec 2 points de retard sur le Hainaut et 5 sur Terville, c’est quasi mission impossible pour les filles de Bregoli qui n’ont pas engrangé le moindre point depuis 4 rencontres. Suspens, suspens en queue de peloton !


Ligue BM : Poitiers y est presque

Le classement de Ligue BM


1. Poitiers – 54 pts
2. Maxéville Nancy – 51 pts
3. Orange – 49 pts
4. Alès – 39 pts
5. Harnes – 38 pts
6. Nice – 37 pts
7. Cambrai – 35 pts
8. Rennes – 35 pts


9. St-Quentin – 29 pts
10.Plessis-Robinson – 29 pts
11.Martigues – 26 pts
12.Asnières – 23 pts


13.Avignon – 22 pts
14.Calais – 13 pts


En tête du championnat les Poitevins n’ont jamais été aussi proches de retrouver l’élite. Avec trois points d’avance et deux victoires de plus que son poursuivant Nancy, les Dragons feraient un grand pas vers la montée en cas de victoire ce week-end face au troisième Orange.

Si le podium ne devrait plus bouger, derrière, c’est la guerre !! Seulement quatre points d’écart entre le quatrième Alès, et le huitième Rennes. Les cinq équipes classées de 4 à 8 feront les play-offs, mais dans quel ordre ?

On voit bien Rennes, en grande forme, grappiller des places avant le début de la « post-saison » et être, à l’instar de Tourcoing l’an dernier, un sérieux candidat au titre final.

Plus loin dans le classement, aux neuvième et dixième rangs, Saint-Quentin et le Plessis n’espèrent plus grand-chose. Déjà assurés d’être en Ligue BM la saison prochaine, ça sent la fin de saison en roue libre et la préparation des tournois 3×3.

Mais pour le maintien, la lutte fait rage entre trois équipes : Martigues 26 points, Asnières 23 points et le surprenant Avignon 22 points. Martigues, malgré un calendrier difficile avec deux déplacements au Plessis et à Cambrai, puis la réception de Rennes est le mieux placé pour rester en Ligue BM : une victoire en terre francilienne ce week-end maintiendrait l’équipe provençale.

Les Asnièrois se rendront à Nancy, recevront Calais et iront sûrement jouer leur maintien chez leur concurrent direct, à savoir Avignon. Les joueurs de Claude Roghe feraient un grand pas en cas de succès à domicile face à des Calaisiens déjà en Elite.

Mais Avignon, qu’on pensait pourtant condamné, réussit une fin de saison en trombe (effet Thomas Quievreux ?) et dispose d’un calendrier abordable avec deux matches à domicile dont le fameux face à Asnières. Un match qui sent déjà la poudre et qui promet d’être chaud bouillant dans la cité des papes.

On finit avec Calais, qui est lui déjà relégué à l’échelon inférieur, enfin pour l’instant… Oui car on ne va pas se mentir, avec les différents problèmes financiers des uns et des autres, Saint-Brieuc qui semble être la seule équipe capable d’assumer une montée, on se dit que Calais a toutes les chances de se maintenir administrativement.



À découvrir en vidéo


En haut ↑