Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Pour un titre…

Pour un titre…

Un après-midi de volley-ball, voilà ce qui nous attend ce samedi à Coubertin pour les finales de coupe de France. Les amateurs ouvriront le bal, et seront suivis des ligues professionnelles. À voir en direct sur ffvb.org et sur l’Equipe21. Décryptage…


Le 20 mars 2015

La revanche de 2011 ?

Quatre ans après la finale de 2011, la surprenante équipe de Beauvais a l’occasion de prendre sa revanche contre le Tours Volley-ball qui s’était sèchement imposé 3 sets à 0. Logique favori et tenant du titre, le TVB n’aura pas la tâche facile face à l’équipe en forme du moment en ligue AM. Dans un Coubertin sûrement comble, on risque d’assister à un match assez ouvert entre deux équipes qui feront tout pour ramener le trophée à la maison.

Forces et faiblesses

Côté tourangeau

L’habitude des grands rendez-vous plaide en leur faveur, avec un doublé coupe – championnat la saison dernière. On pourra compter sur Mauricio Paes pour préparer ses hommes à la victoire comme il a su le faire partout où il est passé.

Côté terrain le TVB devrait s’appuyer sur son homme providentiel, David Konecny, toujours injouable lors des grandes rencontres. David Smith sera également un des joueurs à suivre dans cette finale et devra imposer son physique au block pour faire pencher la balance. Tours reste malgré tout une équipe friable en réception avec une rotation constante sur les postes 4.

Chez les bouquetins

Des caractéristiques similaires à leurs adversaires avec un axe passeur – pointu de grande qualité et notamment le génial Franky « goldfinger » Depestele à la baguette associé à  Gert « flying » Van Walle à la découpe.

Un libéro solide, en la personne de Steve Peironet, et des centraux toujours efficaces dans leur domaine avec Kral et Gendrey.

La qualité de service sera primordiale pour le BOUC, afin de déstabiliser la réception hésitante tourangelle. Les trois gauchers, Depestele, Van Walle et le briscard Ondrej Hudecek, devront envoyer du bois au smashé mais pourront également compter sur les bons flottants de Gendrey pour enrayer la mécanique de leur adversaire.

Un match de gala avec des cogneurs, des jumpeurs, des râleurs, des défenseurs… bref, du grand spectacle en perspective.

Si on devait faire un prono ? Victoire de Beauvais 3 sets à 2, malgré les 33 points de David Konecny.

Volley ball – CDF : bande-annonce par L’Equipe 21

Un derby à Paris

Deux équipes voisines, une seule lettre pour les différencier, et une grosse différence de budget… Chez les filles, la tâche s’annonce ardue pour les Cannetanes, face à un RC Cannes qui a toujours aussi soif de titre. Le mastodonte du volley féminin français et ses 18 coupes au compteur tentera d’accrocher une bannière supplémentaire aux dépens de son dauphin en championnat.

Forces et faiblesses

Le RC Cannes archi favori

De la fraîcheur physique, puisque Victoria Ravva, Yukiko Ebata et Sanja Bursac ont été laissées au repos lors du dernier match de championnat face à Mulhouse, de la puissance, avec les Américaines Juliann Faucette et Logan Tom, du fonds de jeu, amené par Déborah Ortschitt et la Serbe Sanja Bursac, de l’expérience, avec l’incontournable Vikka Ravva toujours présente dans les grands moments, de la profondeur de banc, et les rentrées possibles d’Ebata, Lazic, Grothues ou encore Van De Vyver… Bref, la seule surprise réside probablement dans le 7 de départ que va aligner Yan Fang en début de partie.

D’un point de vue plus pragmatique, sur une seule rencontre, tout reste possible. Le RC Cannes n’a-t-il pas déjà flanché une fois cette saison ?

Le Cannet n’a rien à perdre

Drapé de sa position d’outsider, Le Cannet a tout à gagner dans cette rencontre : surprendre le RC Cannes, et remporter un premier titre. Les coéquipières de Myriam Kloster pourront s’appuyer sur leur capitaine, actuelle deuxième meilleure blockeuse du championnat, ainsi que sur Elisabeth Fedele, que l’on voit capable de réaliser un match à 30 points si elle prend feu.

Mais si les Cannetanes veulent inquiéter les Cannoises, il leur faudra avant tout contenir les services adverses, puis faire parler la machine à blocks…

On assistera probablement à un match dans le match, entre les deux meilleures libéros du championnat, Nicole Davis et Déborah Orschitt, qui nous offriront, on l’espère, des défenses sorties de nulle part.

Côté prono, on se dirige plutôt vers une victoire du RC Cannes 3 sets à 1. Pas très original, certes, mais c’est ce qui semble le plus plausible.

Volley ball – CDF : bande-annonce par L’Equipe 21

Les finales fédérales

À 15h, le Goëlo Saint-Brieuc sera grand favori de la finale qui l’oppose à Strasbourg. Les Briochins ont déjà affronté et battu leur adversaire deux fois cette saison. Jamais deux sans trois ?

Enfin, à 13h, en ouverture de cette après-midi, les filles de Calais affronteront Mougins, pour une coupe très convoitée.

 Des rencontres à regarder en direct sur le site www.ffvb.org



À découvrir en vidéo


En haut ↑