Accueil ▷ Actu ▷ International ▷ Rio 2016 – Bilan de la première journée

Rio 2016 – Bilan de la première journée

Quels enseignements nous a livrés la première journée du tournoi olympique de volley masculin ? Réponse façon JustVolley.


Le 9 août 2016
  • La France n’est pas entrée dans la compétition

9-0… Voilà sous l’œil désarçonné et impuissant des (télé)spectateurs comment Yavbou a entamé son tournoi olympique face à l’Italie. Nous l’avions annoncé dans l’article précédent : d’une part le premier travail est d’entrer dans le tournoi, d’autre part l’Italie serait prête. Zaytsev a porté les couleurs azzure jusque dans l’interview d’après-match où il déclara que lui et ses coéquipiers en avaient marre de perdre contre ces arrogants de Français. Gageons que ces mots sauront réveiller les joueurs de Laurent Tillie (et lui-même qui s’est davantage amuï en chat échaudé durant la déroute qu’en coach de l’équipe nationale).

  • Le Canada est là pour une médaille

Dans le groupe de la France, un des gros matches de la première journée opposait les Etats-Unis à leur chapeau éternel, ce bon vieux cousin canadien. Rares sont les sports où les joueurs de la feuille d’érable battent ceux de la pygargue à tête blanche mais dans la nuit de dimanche à lundi, ce fut un 3-0 sans équivoque, parfaitement mené par un collectif jouant un volley très solide. S’ils continuer de jouer comme ça, les volleyeurs de Glenn Hoag pourront prétendre s’emparer de la première ou deuxième place du groupe… Attention !

  • Elie Chouraqui n’est pas commentateur

Cet homme a sans doute des qualités mais certainement pas celle de commenter un match de volley. Il a réussi peu à peu, au fil du match, à faire activer à distance tous les boutons mute des télécommandes de France tant son phrasé est défaitiste, inconvenant et profane. Il a eu beau jouer en équipe de France, on ne peut que constater qu’il ne s’est pas mis à la page entre imprécisions et grosses erreurs : inversion de joueurs, fautes inexistantes, etc. C’est dommage car pour une fois le journaliste (rappelons que M. Chouraqui est payé en tant que consultant) semble lui connaître le volley. Cher Monsieur, profitez de vos vacances à Rio mais ne mettez plus le pied dans le gymnase et la bouche au micro, s’il vous plaît.

  • Les vrais gros sont présents

Le Brésil, la Pologne et la Russie se sont imposés pour leur entrée en lice, affirmant ainsi leur statut de favori. Ils avaient certes des matches plus abordables que la France mais ils n’ont pas flanché. Dans la tête des entraîneurs de ces équipes-là, seule la victoire est envisageable pour chaque match, peu importe la manière. Les Brésiliens et les Russes ont d’ailleurs concédé un set respectivement contre les Mexicains et les Cubains (deux équipes à ne surtout pas sous-estimer) mais ne se sont pas égarés. La Pologne et l’Italie sont parfaitement à égalité en tête de leur groupe, tout en oubliant pas l’Argentine qui a battu l’Iran (petite surprise) 3-0.

  • Le match d’aujourd’hui est décisif

Dans l’optique d’une qualification en quarts de finale, la rencontre programmée contre le Mexique devient donc un rendez-vous à ne pas manquer pour la Team Yavbou après sa défaite contre l’Italie. Il faut mettre deux équipes derrière dans cette Poule A et le Mexique doit en faire partie. Pour le reste, on verra plus tard, mais la victoire est impérative contre cette formation qui a montré de belles choses en prenant la première manche à des Brésiliens hôtes dès le premier match. Qui aligner en pointe ? Tillie a titularisé Rossard au troisième set après avoir donné sa confiance à Rouzier dans les deux premiers. Réponse cet après-midi.

Programme du mardi 9 août (heures françaises) :

14h30 – Russie vs Argentine (Poule B)
16h30 – France vs Mexique (Poule A)
20h00 – Italie vs Etats-Unis (Poule A)
22h00 – Pologne vs Iran (Poule B)
1h30 (le 10/08) – Cuba vs Egypte (Poule B)
3h30 (le 10/08) – Brésil vs Canada (Poule A)



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑