Accueil ▷ Actu ▷ International ▷ Rio 2016 – Engage le jeu que je le gagne

Rio 2016 – Engage le jeu que je le gagne

Une affiche de rêve pour le match de la décennie.


Le 15 août 2016
  • Bilan de la quatrième journée

Dans la poule A, nos prédictions se sont produites puisque les Etats-Unis ont battu la France 3-1, que le Canada s’est débarrassé du Mexique 3-0 et que l’Italie a dominé le Brésil 3-1. Ainsi, outre l’Italie qualifiée et le Mexique éliminé, quatre équipes sont à égalité en nombre de victoires et défaites pour trois places seulement en quarts de finale. Ces résultats reflètent l’homogénéité de cette poule par rapport à l’autre où on connaît déjà les quatre qualifiés : Argentine, Pologne, Russie et Iran, toutes les équipes ayant au moins perdu un match. Les matches de la poule B de ce soir serviront à déterminer qui terminera premier et quatrième, places pour l’instant détenues par l’Argentine et l’Iran.

  • L’Italie injouable

Depuis les débuts de la compétition, seule la Squadra Azzura est invaincue en quatre matches. Les coéquipiers de Juantorena sont forts dans tous les compartiments du jeu ; ils ont même battu les Brésiliens dans une rencontre très importante avant-hier malgré la blessure deux jours auparavant de leur capitaine central Birarelli qui a néanmoins pu tenir sa place. Selon toute vraisemblance, ils joueront l’Iran en quarts, à moins que ces derniers ne battent la Russie dans le dernier match de poule. S’ils abordent ce quart de la même manière qu’ils l’ont fait sur tous leurs matches de poule, ils ne peuvent pas perdre. Attention donc à ne pas prendre la formation de Marouf de haut lors du match pour une place en demies…

  • La Pologne humaine

Dans un match qui a été dominé à tour de rôle par l’une et l’autre équipe, la Russie a battu la Pologne au tie-break, un des premiers de la compétition (le seul autre ayant eu lieu entre l’Iran et la Pologne, déjà). On attendait une réaction des Russes et elle s’est produite au bon moment, contre le favori de la poule ; il faudra, on ne s’en doutait pas, compter avec eux pour la phase finale. La place de leader revient donc à l’Argentine au set average qui a de bonnes chances de la conserver puisqu’ils affrontent l’Egypte pour leur dernière rencontre. En quarts, ils affronteraient donc une des quatre équipes à la bagarre pour la qualification dans la poule A.

  • La France qualifiée si…

Si jamais les Français battent le Brésil, ils seront qualifiés quoi qu’il arrive. En revanche, s’ils perdent, ils ont de très minces chances de le faire. Explications : les Etats-Unis joueront contre le Mexique pour leur qualification (et gagneront 3-0) tandis que le Canada affrontera l’Italie. Au-delà du fait que le Canada joue bien, il faut se mettre à la place des Italiens. Proposer une équipe bis et risquer de perdre en profitant de la disqualification des Français (équipe capable de les battre) ou aligner l’équipe type et finir invaincu de cette poule ? Nous gageons que les Azzuri mettront intelligemment leur orgueil de côté sur ce coup-là. Pour en revenir à la question initiale, la seule façon que la France passe en perdant contre le Brésil c’est si soit le Canada soit les Etats-Unis perdent « moins bien » que la France. L’avantage pour les Bleus est qu’ils joueront leur match en dernier, donc en connaissance de cause. Si les USA ou le Canada venaient à perdre, la Team Yavbou pourrait même calculer le nombre de sets et de points nécessaires pour passer, mais on n’en est pas là…

  • Le match que tout le monde attend

Après des dizaines de matches amicaux sans enjeu dans des gymnases obscurs, après plusieurs compétitions gagnées ou perdues mais dénuées de la saveur des JO, après des centaines de photos et d’interviews avant d’en arriver là, les joueurs de l’équipe de France ont véritablement l’occasion de s’exprimer sur un match à enjeu. On pourrait même qualifier cette rencontre de match de leur vie pour des joueurs qui n’ont eu d’yeux que pour les Jeux Olympiques depuis qu’ils font du volley. On aimerait même de façon masochiste que les Etats-Unis et le Canada gagnent leur match pour qu’il n’y ait pas de calcul possible au moment d’affronter les Brésiliens : les battre chez eux, se qualifier pour les quarts et les éliminer de leurs Jeux. Tout est possible. Souvenez-vous de la dernière participation des Bleus à des Jeux Olympiques où les coéquipiers d’Hubert Henno avaient terminé 5e (place promise à la Team Yavbou en cas de disqualification) d’une poule considérée comme abordable. Rappelez-vous en revanche la victoire des Français face au Brésil chez lui lors de la Ligue Mondiale qu’il avait organisée en 2015 ; ils s’étaient alors fait très peur au moment du deuxième match de poule contre les Américains avant de remporter le set qu’il fallait pour passer et finalement s’imposer dans la compétition. Nos Bleus aiment donc ces matches décisifs et affectionnent la pression. Ils auront même ce soir, malgré l’heure tardive en France (3h30), tout un peuple de passionnés derrière eux. C’est en ce 15 août 2016 qu’ils devront produire leur meilleur volley pour venir à bout des fixes arrières de Lucas, des coups de massue de Wallace et de la malice de Bruno. Laurent Tillie, Jenia Grebennikov, Kévin Le Roux, Nicolas Le Goff, Franck Lafitte, Pierre Pujol, Benjamin Toniutti, Antonin Rouzier, Thibault Rossard, Earvin Ngapeth, Nicolas Maréchal, Trevor Clevenot et Kevin Tillie sont, c’est certain, impatients et prêts que le match débute pour le gagner !

 

A L L E Z   L E S   B L E U S  !

Programme du lundi 15 août (heures françaises) :

14h30 – Argentine vs Egypte (Poule B)
16h30 – Etats-Unis vs Mexique (Poule A)
20h00 – Iran vs Russie (Poule B)
22h00 – Pologne vs Cuba (Poule B)
1h30 (le 16/08) – Canada vs Italie (Poule A)
3h30 (le 16/08) – Brésil vs France (Poule A)



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑