Accueil ▷ Actu ▷ Semaine de coupes d’Europe

Semaine de coupes d’Europe

Pour cette fois, les garçons et le filles jouent la même semaine en CEV et Challenge Cup. Côté Ligue des Champions, Tours et Paris devaient impérativement gagner pour raccrocher le wagon

Actu PARIS Volley vs Fenerbahce SK. ISTANBUL

Paris peut à nouveau y croire (Photo CEV)


Le 18 décembre 2014

La Ligue des Champions

Paris revient au contact

Dans son groupe de la mort, Paris a réussi à inverser la tendance contre Fernerbahçe, et se replace ainsi dans la course à la qualification. Encore une fois, un gros match des centraux parisiens et un Marko Bojic qui a répondu présent au rendez-vous. Paris fait la différence grâce au service/block (12 aces, 10 blocks) et à un Ivan Miljkovic moins fringant qu’au match aller. Première victoire dans la compétition pour le club de la capitale qui s’impose 3 sets à 1 dans sa salle où Ardo Kreek a fait parler la poudre avec 18 points dont 4 blocks (notamment un mémorable à un bras !) et 4 aces.

Paris revient à égalité de points (4) avec son adversaire du soir et les Italiens de Treia tandis que Belgorod s’envole en tête du classement. Si vous souhaitez revoir le match, c’est ici !

Fin de la Ligue des Champions pour Tours

Match retour contre le Ankara de Juantorena, Kubiak et Sokolov, avec victoire impérative. Si le match aller nous avait laissé entrevoir une lueur d’espoir, le match retour nous a également tenus en haleine. Le TVB démarre tambour battant et s’impose dans la première manche, solide en réception et efficace en contre-attaque. Même combat sur la deuxième, jusqu’à… ce carton rouge de Pinheiro (justifié ???). Les Turcs repassent devant puis l’emportent 28-26, et la rencontre bascule. Match plié. Les Tourangeaux lâchent complètement et les Turcs en profitent : 25-19, 25-12. Réglé !

Si Mauricio Paes déclarera en fin de rencontre à la Nouvelle République : « On perd 60 % à cause des arbitres, 40 à cause de nous« , nous restons cependant moins catégoriques sur la question. En effet, ce carton rouge fait très mal au mental. En effet, il était plus que généreux. Mais qu’en est-il de cette attaque dehors de Klinkenberg à 23-24 ? Et de ce point à rallonge à 24-25, où les Tourangeaux ont eu par deux fois l’occasion de conclure, avant de céder sur une carotte fond de terrain de Juantorena, directe sur Antonov, mais déviée par le bras qui traîne de Konecny ? De même pour cette seconde louche contrée de Pinheiro, par le même Juantorena à 25 partout ? Soyons réalistes, Tours a eu les occasions, mais n’a pas su les saisir, peut-être par manque de confiance cette saison. « Ça se voit dans les regards » disent certains.

Pas de surprise dans l’autre match de la poule, où Pérouse a disposé des Belges de Maaseik en 3 sets. Tours, avec 0 victoire, est à la dernière place et jouera une qualification en CEV Cup contre le voisin belge. Si vous souhaitez revoir le match, c’est ici !

La CEV Cup

Chez les filles

Béziers en quarts.
Sans surprise après le match aller, les Angels de Béziers accéderont aux quarts-de-finale de la compétition. Les filles de Cyril Ong n’ont jamais vraiment été inquiétées dans cette rencontre et ont reproduit le scénario de la semaine dernière. 3-0 sec en 1h14, les coéquipières d’Hélène Schleck (13 points), ont fait la différence au service, contre cette équipe tchèque de Brno un ton en dessous.

Prochain match en Espagne, à Logroño.

Chez les garçons

Toulouse, comme prévu.
Pas de surprise dans cette rencontre où Toulouse s’est imposé 3 sets à 1 chez les Allemands de Bühl. Le rapport de force service/récep une fois de plus prépondérant dans cette rencontre, les hommes de Cédric Enard, emmenés par un Gradinarov des grands soirs (22 points, 59%) ont gagné leur billet pour Moscou et le Dinamo. Ce ne sera pas la même histoire…

Ajaccio aves les honneurs.
On promettait l’enfer à des Ajacciens qui avaient réalisé l’exploit de battre les Turcs d’Izmir au match aller en Corse. Izmir, on le rappelle, club du Français Kévin Tillie, du Canadien Gavin Schmitt et de la légende cubaine Leonel Marshall. Mais les Corses nous l’avaient confié : « À Ajaccio, on a peur de personne !« .

C’est donc le couteau entre les dents que les hommes de Frédéric Ferrandez sont arrivés en Turquie, contraints de gagner deux sets au moins pour espérer une qualification. Mais cette fois-ci, Marshall est titulaire, et l’équipe de Glenn Hoag semble plus en forme qu’au match aller. Nous y avons pourtant cru, dans cette deuxième manche, où Jovi Simovski a encore fait du bois. C’était sans compter sur un Gavin Schmitt à 33 points, qui relance la machine et permet à Izmir d’accéder aux quarts-de-finale : 3-1. Ajaccio sort donc de cette compétition, mais avec les honneurs.

La Challenge Cup

Fini pour Mulhouse.
Mulhouse pourra se concentrer pleinement sur le championnat. Opposées une nouvelle fois aux Italiennes de Novara, les Mulhousiennes ont été défaites sur leur terrain sur le même score qu’au match aller : 0-3. Malgré quelques absentes côté italien, l’étendue de leur effectif et leur jeune garde, a permis aux premières de la Lega Pallavolo de s’imposer assez largement. Peu de regrets pour les filles de Magali Magail, dans cette double confrontation déséquilibrée sur le papier, et qui l’a confirmé sur le terrain.

Le Cannet confirme.
Ça passe pour les coéquipières d’Élisabeth Fedele (18 points), en grande forme actuellement. Après une fessée infligée au match aller contre les Israëliennes du Hapoel Kfar-Saba, rebelote au match retour. Une victoire sans trop de difficultés qui permet aux Cannetanes d’accéder aux 8èmes-de-finale de cette compétition.



À découvrir en vidéo


Commentaires fermés.

En haut ↑