Accueil ▷ Actu ▷ Ligues Pro ▷ Top 10 des raisons pour lesquelles cette saison de Ligue A va envoyer

Top 10 des raisons pour lesquelles cette saison de Ligue A va envoyer

Que ce soient les joueurs dans leurs baskets toutes neuves, les spectateurs dans les gymnases ou les téléspectateurs dans leur canap’, tout le monde a hâte que ça reprenne. Voici pourquoi !


Le 19 octobre 2016

 

#1


Les mecs ont la dalle. 6 mois, 14 jours et 19 heures qu’ils n’ont pas joué en match officiel pour certains. De longues semaines qu’ils enchaînent les passe-et-suit, les défenses en 5 et les attaques sur des tables si bien que ça va être la première (et seule ?) fois de l’année où la vision d’un arbitre officiel fera poindre en eux un sourire coupable. Pour résumer, à part les internationaux qui se sentiront potentiellement émoussés, ils sont tous à bloc après un été trop long.

#2


On a envie de voir si le fait de finir champion mais de changer son effectif presque entièrement est une bonne politique. Paris s’est attaché les services d’un quadruple champion de France en la personne de Nuno Pinheiro. Meneur d’hommes, polyglotte, plus tout jeune, le Portugais devra avoir les épaules solides pour faire mieux que l’an dernier, à savoir back-to-back champion de France et sortir des poules en Champions League (on rappelle qu’ils ne connaissent pour l’instant qu’un de leurs adversaires : Kazan, une petite équipe de la poule du matin).

#3


Parmi les joueurs qui sont partis du club de la capitale, on retrouvera Davide Saitta à Montpellier. Lui et Pinheiro ne seront pas les seuls « Revanchards » qu’on aura plaisir à voir évoluer sur les parquets de Ligue A cette saison : Hubert Henno reste sur sa faim après un retour au pays sans trophée et sera sans doute surdéterminé pour glaner un énième titre avant sa retraite potentielle, Guille Hernan n’en peut plus de perdre en finale (trois fois de suite) et gageons qu’en rejoignant Tours il mettra tout en œuvre pour être champion de France, Bram Van Den Dries le néo-Toulousain voudra effacer sa blessure de l’an dernier et retrouver le haut des charts des meilleurs marqueurs de Ligue A après sa belle saison à Beauvais il y a deux ans, Rafa Redwitz de retour à Sète pour réécrire l’histoire, Ludo Duée qui après quelques saisons sur le sable aura faim de parquet à Montpellier, tout comme Ju Lavagne après sa grosse blessure.

#4


D’année en année, la Ligue A s’enrichit de nouveaux joueurs brillants. Pour le millésime 2016-2017, on aura notamment le plaisir d’observer par exemple les deux Brésiliens Franco et Sens au Paris Volley, le passeur finlandais Tervarportti à Poitiers (qui connaît déjà la Ligue A), le poitevin Andringa, le récep-attaque Cabral à Tours, le central Luizinho de Sète, etc. En outre, nous sommes assez curieux de voir ce qu’un passeur peut donner à la pointe sur une saison, à savoir Nimir. Quentin Marion l’a fait en Ligue B sur un poste de réceptionneur-attaquant, Yannick Bazin l’a fait sur quelques matches à Cannes il y a quelques années, mais rarement un passeur avait fait tel grand saut. Durera-t-il toute la saison ?

#5


Chez les jeunes, là aussi, du beau monde. Antoine Brizard confirmera-t-il à Toulouse ? Jean Patry se révèlera-t-il à Montpellier ? Stephen Boyer aura-t-il un niveau de jeu international à Chaumont ? Wassim Ben Tara sera-t-il la nouvelle surprise de Ligue A ? Gauthier Bonnefoy sera-t-il titulaire à Montpellier ? Kevin Rodriguez aura-t-il du temps de jeu à Chaumont ? Le duo Mouiel/Morillon sera-t-il un libéro de choc à Nantes ? Jérôme Clere explosera-t-il à Nice ? Barthélémy Chinenyeze éteindra-t-il les lumières dans les gymnases de LNV ? Basic prendra-t-il son envol hors des terres cannoises ?

#6


Le niveau de jeu de la Supercoupe fut une très bonne surprise. Notons la bonne idée de la placer avant la saison et pas en décembre comme l’an dernier. Les joueurs ajacciens et parisiens ont alterné le bon et le moins bon mais le niveau global de la rencontre a été élevé, comme en témoigne le nombre de blocs et de défenses comparé aux fautes directes par exemple. De plus, un scénario plein de suspense et une belle promotion de la saison à venir. Cela nous a permis de voir qu’Ajaccio était un réel prétendant au titre avec la bonne pioche Mijailovic, transfuge de Tourcoing, qui, s’il continue comme ça, pourrait terminer MVP. Les Parisiens, eux aussi, ont montré de belles choses, notamment en bloc-def, et seront renforcés par Kamil Baranek pour le début du championnat.

#7


Une nouvelle formule ! Pour une fois que nous la trouvons cohérente, autant le souligner ! Les dirigeants de la LNV ont enfin mis fin à l’hérésie qui consistait à faire monter en Ligue A le premier de Ligue B tout en le forçant à jouer les play-offs. Cette année, le premier de Ligue B montera en Ligue A et sera sacré champion de France de Ligue B. Dans le même temps, le dernier de Ligue A descendra en Ligue B à la fin de la saison régulière. S’ensuivra alors une phase de play-offs à huit constituée de l’avant-dernier de Ligue A et des équipes classées 2 à 8 en Ligue B pour donner le deuxième ticket d’accession. Très bonne idée ! Pour le haut de tableau de Ligue A, la formule reste la même : play-offs à huit. Rappelons que l’an dernier le champion a fini sixième de la saison régulière !

#8


Un autre élément qui nous fait penser que cette saison de Ligue AM va envoyer du lourd est le fait que les ballons seront plus lourds et tomberont plus vite. En effet, Molten (société japonaise) a mis des sous pour que nos pupilles voient des couleurs italiennes et nos mains touchent des petites bulles. Pourquoi pas ! C’est juste que ça sera plus difficile de se réadapter en coupe d’Europe pour nos représentants. Par ailleurs, la télé, via la Chaîne L’Équipe, s’impliquera encore davantage dans le championnat. Non seulement les matches continueront à être diffusés par des équipes qui auront un an d’expérience derrière elles, mais le simple fait de diffuser une rencontre confèrera à celle-ci un ingrédient supplémentaire de taille…

#9


Le challenge ! Ca progresse, doucement mais ça progresse. La LNV n’ayant pas forcé les clubs à s’octroyer un système complet à plusieurs milliers d’euros, on utilisera les caméras de la Chaîne L’Équipe pour déterminer si la balle est bonne ou touchée, tout comme pour les fautes de filet. Seulement, il faudrait que le système se rôde rapidement, car l’exemple de la Supercoupe n’a pas été convaincant ! On appellera donc cela pour l’instant le challounge, en espérant qu’il gagne en rapidité et précision.

#10


En enfin, évidemment, la raison principale pour laquelle vous allez vous déplacer dans les gymnases cette saison est… le concours de demi-av à la chauffe ! Eh oui, tous les passeurs, premiers comme deuxièmes, et les libéros s’en donneront à cœur joie pour régaler vos mirettes au moment du six-minutes. Qui de Thomas Nevot, Florian Kilama, Dimitri Walgenwitz, Pierre Pujol, Gary Chauvin, Antoine Brizard, Fran Kasic, Fred Barais, Corentin Suc, Yaniss China ou un autre remportera la chiche d’or 2016-2017 ?! Réponse à partir de demain.

 

Programme de la première journée :

  • jeudi à 20h : Ajaccio vs. Nantes, le premier vainqueur en piste (prono : 2/3)
  • vendredi à 20h : Nice vs. Paris, le champion contre le promu (prono : 1/3)
  • vendredi à 20h30 sur la Chaîne L’Équipe : Tours vs. Chaumont, les deux favoris (prono : 3/2)
  • samedi à 19h30 : Cannes vs. Poitiers, deux outsiders (prono : 3/1)
  • samedi à 20h30 : Sète vs. Montpellier, le vrai derby d’entrée (prono : 0/3)
  • dimanche à 17h : Narbonne vs. Toulouse, le faux derby (prono : 1/3)


À découvrir en vidéo


En haut ↑